Chantal Goya : ce jour où Jacques Mesrine a sonné chez elle pendant sa cavale

Ce vendredi 7 octobre, Chantal Goya était invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste. Durant l’émission, la chanteuse a notamment raconté le jour où le célèbre criminel Jacques Mesrine, alors en cavale, s’est présenté à son domicile pour lui demander son chemin.

Une histoire incroyable. Ce vendredi 7 octobre, Cyril Hanouna recevait Chantal Goya sur le plateau de Touche pas à mon poste. Pendant l’émission, l’animateur de C8 a souhaité joué à un petit jeu. Il a ainsi dévoilé des anecdotes sur la chanteuse de 80 ans et les chroniqueurs devaient dire si elles étaient vraies ou fausses. “Vrai ou faux, en pleine cavale, Jacques Mesrine a sonné chez Chantal ?”, a notamment demandé Cyril Hanouna.

Rapidement, l’ensemble du plateau a répondu qu’il s’agissait d’une vraie anecdote. “On a des bons amis hein ! Enfin Jean-Jacques (Debout, son mari, ndlr) a des bons copains”, a réagi Chantal Goya, précisant que le célèbre criminel et son époux avaient été “à l’école ensemble à Juilly”. Elle a ensuite accepté de revenir sur cette incroyable rencontre.

Chantal Goya : “sa tête me parlait”

Il est venu à la maison. Il était une heure du matin. J’ai vu une voiture arriver, j’étais toute seule et je me disais ‘qu’est ce que c’est que ça ?'”, a commencé Chantal Goya, indiquant ne pas l’avoir reconnu mais que “sa tête (lui) parlait”. “Dans la cuisine il m’a demandé la route pour aller à Mantes-la-Jolie. Je lui dis ‘je connais, c’est par là’. Il me répond ‘non je vais chercher un plan et vous allez me montrer'”.

À partir de ce moment-là, Chantal Goya n’a pas caché qu’elle commençait à craindre pour sa vie. “Je me dis ‘ça y est ça va être bizarre. Je vais mettre la tête en avant et il va me mettre un coup’. Je lui ai alors dit ‘non je vais vous accompagner, ça va être plus simple’, mais je n’y suis pas allé. Et tout un coup il m’a dit ‘bon vous direz bonjour à quelqu’un que je connais bien, Jean-Jacques’, a poursuivi l’artiste.

Ce n’est que le jour d’après que Chantal Goya a compris qui était l’homme qui lui avait rendu visite. “Le plus fou dans l’histoire c’est que le lendemain je mangeais avec Rémi Grumbach, le réalisateur de télé et il me dit qu’il ne peut pas passer dans ma forêt car il y a au moins 500 flics qui recherchent quelqu’un de très important, Jacques Mesrine”, a-t-elle conclu.

Ce jour où Chantal Goya a chant avec un voleur

Face à elle, Cyril Hanouna a confié être étonné que Chantal Goya laisse entrer n’importe qui dans son domicile. “La porte est toujours ouverte chez moi parce que s’il y a le feu je veux partir en courant”, a justifié la chanteuse, avant de raconter une autre anecdote surprenante : “Ça m’est déjà arrivé d’avoir un voleur, on a chanté ensemble et il est reparti”.

T’es en train de nous dire, il y a un voleur qui est déjà venu chez toi et tu as chanté avec lui ?”, s’est demandé Cyril Hanouna. Chantal Goya a alors dévoilé l’étonnant stratagème qu’elle a imaginé pour éviter que la situation s’envenime. “J’ai tout de suite eu l’intelligence de lui dire ‘vous avez dû connaitre mes chansons quand vous étiez petit’. Il ma dit ‘comment ça?'”. L’artiste lui a alors cité quelques unes de ses chansons les plus célèbres telles que Pandi-Panda ou encore Bécassine. “Et surtout le Lapin ! Il m’a dit ‘ah oui. Moi je viens de la cité et le lapin qui a tué le chasseur, bien sûr qu’on connait'”, a conclu Chantal Goya, sans révéler comment s’est terminée cette histoire.

x