cet acteur est attristé par le succès de la série

Squid Game fait partie de ces séries sud-coréennes qui ont rencontré un énorme succès sur Netflix. On doit ce show sorti en septembre dernier à Hwand Dong-hyuk. Squid Game, c’est l’histoire de 456 individus lourdement endettés qui participent à un jeu mortel dans l’espoir d’éponger leurs dettes.

Ce pitch a séduit le public et a propulsé la série en tête des programmes les plus regardés sur Netflix dans plusieurs pays. Plusieurs mois après la sortie de Squid Game, il a été annoncé qu’une saison 2 allait voir le jour. Sa date de sortie est encore inconnue, mais on sait déjà que cette suite fera revenir l’un des personnages phares de la première saison.

On pense bien sûr à Seong Gi-hun, le joueur numéro 456 interprété par l’acteur sud-coréen Lee Jung-jae.

Un succès au goût doux-amer

Grâce à son rôle dans Squid Game, Lee Jung-jae a obtenu un Emmy Awards. En effet, il a reçu le prix du meilleur acteur dans une série dramatique. Cet Emmy Awards lui a permis d’entrer dans l’histoire en tant que premier homme asiatique à remporter cette récompense.

Dans une interview accordée à The Guardian, Lee Jung-jae s’est confié sur son parcours depuis l’énorme succès de Squid Game. L’acteur a expliqué qu’il était ravi d’avoir remporté un Emmy Awards. Toutefois, le succès de la série lui aurait laissé « un goût doux-amer ».

« Ça me rend extrêmement triste »

« Ça me rend heureux, bien sûr, mais ça me laisse un goût doux-amer. Oui, c’est bien que le public consomme un produit coréen à travers le monde. Et qu’ils l’apprécient. Mais si vous pensez au thème de Squid Games – jusqu’où nous sommes prêts à aller pour accumuler une richesse personnelle ; tout ce que les gens doivent subir – le fait que ça raisonne auprès de tellement de gens à travers le monde est inquiétant. Vous vous rendez compte que c’est la réalité de beaucoup de gens dans le monde. Et ça me rend extrêmement triste. »

Lee Jung-jae a poursuivi en expliquant que le tournage de Squid Game n’a pas toujours été facile pour lui.

« Nous devions exprimer les expériences de ces personnages qui étaient poussés à l’extrême. Plus les jeux étaient beaux et enfantins, plus c’était horrible pour les personnages, mais aussi pour nous, acteurs. »

Squid Game a eu à un profond impact sur Lee Jung-jae et a même changé le regard qu’il posait sur le monde.