«C’est historique !» : la fièvre s’empare des petits villages avant le choc Pays de Cassel-PSG


Lionel Gougelot (à Cassel), édité par Laura Laplaud

Le Paris Saint-Germain affrontera le club de sixième division US Pays de Cassel en 16e de finale lundi au stade Bollaert de Lens. Une affiche qui ravit les supporters et joueurs du club amateur qui seront près de 38.000 dans les tribunes. Du jamais vu depuis l’aventure de Calais en 2000.

Lundi, le petit club du Pays de Cassel, équivalent de la 6e division, affrontera le Paris Saint-Germain en 16e de finale de Coupe de France. Le Pays de Cassel est un club qui regroupe six villages autour de la commune de Cassel dans le département du Nord. Ces joueurs amateurs croiseront la route de Neymar, de Messi et de Mbappé pour une rencontre qui suscite un incroyable engouement. Les billets se sont arrachés dès leur mise en vente. Résultat : près de 38.000 spectateurs sont attendus au stade Bollaert de Lens où aura lieu le match.

“On y sera !”

Toute la semaine à l’entraînement, les joueurs de Cassel ont été littéralement assaillis par les chasseurs d’autographes. “On court après pour avoir des autographes ! Le problème, c’est qu’on ne sait plus qui on a fait signer”, rigole cette fan. C’est une véritable fièvre qui s’est emparée des supporters de ce petit club de sixième division. “C’est historique ! On ne pensait pas avoir un tel engouement comme ça. Et puis bon, le PSG contre Cassel, c’est génial. Lundi, on y sera !” poursuit-elle au micro d’Europe 1.

Pour ce match historique, le stade sera complet

Pour ce choc des extrêmes, le stade Bollaert de Lens sera plein. “Ce n’est que du bonheur, c’est du rêve… Et tous ces gamins viennent me féliciter, me donner la main, me remercier, ils sont tous habités !” commente le vice-président de Cassel, Alain Bogaert, sur un petit nuage.

Des enfants qui ont déjà des étoiles plein les yeux. “C’est peut-être la seule fois de notre vie qu’on va voir ça. Je pense qu’il faudra vivre le moment au maximum et j’espère que le Pays de Cassel va développer son jeu et que les joueurs ne vont pas trop avoir l’impression de jouer contre le PSG”, confie ce jeune fan au micro d’Europe 1. Quel que soit le résultat, ce match restera quoi qu’il arrive dans toutes les mémoires.