“C’est du jamais vu !” : Anthony Bourbon fait une proposition très risquée aux créateurs de Floatee dans Qui veut être

Un sacré coup de poker ! Ce mercredi 25 janvier 2023, Anthony et Philippe espéraient convaincre les investisseurs de Qui veut être mon associé ? grâce à leur marque Floatee et leur t-shirt anti-noyade, qui se transforme en gilet de sauvetage si l’enfant tombe dans l’eau. Après une démonstration très réussie, ils demandaient 100 000 euros contre 10 % de leur entreprise. Quelques instants de réflexions plus tard, Anthony Bourbon prend la parole : “Moi je vous propose 100 000 euros, pour 20 % mais si vous écoutez les autres propositions, je retire mon offre. Donc soit vous les acceptez tout de suite, soit vous perdrez mon offre“, lance-t-il, très sûr de lui.

Qui veut être mon associé ? : l’offre d’Anthony Bourbon fait beaucoup réagir

C’est du jamais vu !“, réagit, très surpris, l’un des deux entrepreneurs alors que les autres investisseurs tentent de minimiser l’effet de cette annonce : “Je pense qu’ils ont quand même envie d’écouter la proposition d’un sportif !“, assure, confiant, Blaise Matuidi. Mais Anthony Bourbon ne se démonte pas. “C’est à vous de voir. Soit on veut réfléchir, soit on veut aller vite… Mais l’action mène à la stratégie et pas l’inverse“, martèle-t-il face aux créateurs de Floatee, qui ont besoin de savoir s’il est prêt à se battre à leurs côtés pour que leur business perce dans le secteur. “Créer des marques c’est ma spécialité. Je pense, honnêtement, être le meilleur investisseur en France, aujourd’hui, pour vous accompagner et vous ouvrir les réseaux de distribution. La mission est magnifique. Si on deale maintenant on sera ravis d’avoir fait quelque chose d’exceptionnel“, a-t-il renchéri pour les convaincre.

La suite sous cette publicité

Les créateurs de Floatee tentent le tout pour le tout

Anthony et Philippe ont alors pris quelques instants à l’écart pour se concerter. “Mais c’est un braquage à l’italienne qu’il nous fait, là“, remarquent-ils en sortant du plateau. Les autres investisseurs sont partagés sur la méthode d’Anthony Bourbon. “C’était pas mal. Je trouve que c’est intelligent, la preuve, ils sont partis réfléchir. Sinon, ils seraient restés“, complimente Delphine André. Éric Larchevêque espère encore avoir ses chances : “Ils n’ont pas voulu t’humilier, donc ils ont fait semblant d’aller discuter. Mais je pense que c’est impossible qu’il accepte“, quand Jean-Pierre Nadir s’imagine, lui, vaincu d’avance : “Ils m’avaient l’air intéressés. Ce qui dénote un manque de maturité, mais bon…“, taquine-t-il son camarade. De retour dans le studio, les deux hommes se montrent prêts à accepter l’offre audacieuse, mais pas à n’importe quel prix. Ils osent effectivement faire une contre-proposition à 200 000 euros, contre 20 % des parts de Floatee…

La suite sous cette publicité