“C’est désespérant de trouver autant de déchets” : Jean Dujardin défend les océans et les baleines à Valras-Plage et Béziers

À l’occasion de l’avant-première du film Les Gardiennes de la planète, documentaire poétique sur les baleines, dont l’association biterroise Project Rescue Ocean est partenaire, la star française a participé à une opération de sensibilisation avec des jeunes.  

Ce mercredi, alors que le film Les Gardiennes de la planète était présenté pour la première avant-première publique à MonCiné de Béziers, toute l’équipe était présente à Valras-Plage pour une opération de nettoyage avec l’ONG Project Rescue Ocean. Sur le site sensible et naturel des Orpellières, une cinquantaine de jeunes du centre de loisirs communal ont pu ramasser les déchets avec la star Jean Dujardin qui prête sa voix au film. En deux heures, 102 kg de déchets ont été collectés.

“C’est désespérant de trouver autant de canettes, de plastiques et de déchets, commentait l’acteur Jean Dujardin à l’issue de la sensibilisation. C’est désespérant aussi de ce que ça dit sur nous, et je m’inclus dedans. J’ai l’impression que les nouvelles générations se posent les bonnes questions. On ne va pas crier victoire mais il faut prendre de nouveaux réflexes. Le travail que fait l’association de Benoît (Schumann, le fondateur biterrois de Project Rescue Ocean, NDLR) est formidable. On doit corriger le tir, ça paraît évident mais ça ne l’est pas encore.”

“J’ai voulu montrer qu’on n’est pas seuls sur terre. Qu’il y a d’autres sociétés avec leur intelligence propre avec qui on partage cette planète, expliquait le réalisateur, Jean-Albert Lièvre. La voix de Jean Dujardin, très sobre, apporte une émotion supplémentaire.” ” C’était mon premier rôle de baleine, s’amusait l’acteur devant le public du cinéma. J‘ai appris des choses. Ça permet de prendre de la hauteur sans donner de leçon. Finalement, cette planète est plus bleue que terre. Et c’est un moment apaisant, intéressant et un peu militant.”