Ces innovations de Hyundai illustrent l’avenir de la mobilité

Publié

Contenu sponsoriséCes innovations de Hyundai illustrent l’avenir de la mobilité

On connaît Hyundai comme constructeur automobile, mais l’entreprise développe de nombreuses autres technologies innovantes qui pourraient profondément changer notre société. Pensez aux robots qui aident les gens, aux taxis qui se conduisent tout seuls ou aux «avions» électriques. C’est un avant-goût de l’avenir.

Avec le robot-taxi IONIQ 5, plus besoin de conduire, vous pouvez regarder le paysage qui défile… Ce SUV réunit deux technologies clés de la future mobilité : l’électrification et la conduite autonome. La voiture a été développée en collaboration avec Motional, un spécialiste de la technologie de conduite autonome. Elle peut conduire de manière autonome au niveau 4, ce qui signifie que le pilote automatique dirigera la IONIQ 5 dans presque tous les scénarios possibles. À l’extérieur, plus de 30 capteurs – caméras, radars et lidar – sont bien visibles et détectent l’environnement extérieur avec une précision extrême. Dès 2023, Motional prévoit de transporter ses premiers passagers dans le robot-taxi IONIQ 5.

La mobilité vue également du ciel

Mais peut-être qu’à l&’avenir, nous nous déplacerons plus souvent dans les airs ? En 2019, Hyundai a créé la division Urban Air Mobility (UAM), aujourd’hui baptisée Supernal. Supernal développe une gamme d’avions électriques. Sa première création S-A1 est un croisement entre un avion et un hélicoptère qui décolle verticalement et atterrit sur une plateforme. Il s’agit d’une sorte de taxi volant, dont le pilote – qui finira par devenir superflu – transporte quatre passagers. La solution aux problèmes d’embouteillages ?

«Notre mission est de changer la façon dont les gens et notre société se déplacent, se connectent et vivent» déclare Jaiwon Shin, PDG de Supernal et président de Hyundai Motor Group. «Nous avons des ambitions audacieuses chez Supernal, mais pas nécessairement pour être les premiers sur le marché. Avant tout, nous voulons construire le bon produit sur le bon marché. Grâce à l’expertise de Hyundai Motor Group en matière de fabrication, nous voulons nous assurer que ce marché atteigne le bon prix et devienne accessible au plus grand nombre». Le premier vol commercial est prévu en 2028.

Robotique et mobilité se renforcent mutuellement

Un jour, les robots seront pleinement intégrés dans notre société et amélioreront la vie de chacun, y compris en termes de mobilité. C'est ce que croit Marc Theermann, directeur de la stratégie chez Boston Dynamics, le leader mondial de la robotique mobile. «L’avenir de la mobilité est axé sur un voyage sans rupture, propre et plus efficace pour les passagers. La robotique et la mobilité se renforcent mutuellement. Les robots serviront de base élémentaire aux futures solutions de mobilité», a déclaré M. Theermann.

Hyundai est un actionnaire majoritaire de Boston Dynamics et travaille lui-même sur des robots. Marc Theermann: «Alors que Boston Dynamics développe des robots mobiles agiles pour les secteurs de l’industrie et de la logistique, Hyundai Robotics Lab se concentre sur le développement de technologies axées sur les services et l’humain, telles que l’intelligence artificielle, les robots à articulations rotatives, les robots de service et les plateformes mobiles.»

IONIQ 6, le Streamliner électrifié

Mais il est d’ores et déjà possible de s’offrir une vraie concrétisation des recherches de Huyndai en matière de mobilité avec le prototype futuriste qu’est la nouvelle Hyundai IONIQ 6. Une berline qui n’est pas une voiture «ordinaire». Les concepteurs ont accordé une attention particulière à l’aérodynamisme de la carrosserie – d’où le nom Electrified Streamliner – et il y avait une bonne raison à cela : maximiser l’autonomie électrique. Avec une autonomie allant jusqu’à 614 km (WLTP), la IONIQ 6 est en tête de son segment.

La IONIQ 6 est dotée d’;un grand nombre de gadgets high-tech et de systèmes d’aide à la conduite. Par exemple, le système «vehicle-to-load» (V2L) vous permet d’alimenter des appareils électriques via un adaptateur au niveau du port de charge extérieur ou d’une prise sous le siège arrière. De son côté, le moniteur d’angle mort (BVM) montre une image vidéo d’angle mort afin que vous puissiez changer de direction en toute sécurité. Même le son de la IONIQ 6 semble futuriste. Pour la sécurité des autres usagers de la route, il émet un son de type «vaisseau spatial», dont le volume varie en fonction de la situation de conduite. Curieux d’admirer la IONIQ 6 ? Il sera au Salon de Bruxelles en janvier.

CTA : Découvrez une nouvelle ère d’innovation durable avec la Hyundai IONIQ 6.