Ces fenêtres photovoltaïques sont une alternative invisible aux panneaux solaires

Ces fenêtres photovoltaïques sont une alternative invisible aux panneaux solaires


Jusqu’à présent, la production domestique d’énergie solaire passe par l’installation de grands

panneaux photovoltaïques
sur les toits des habitations. Mais que se passerait-il si l’on pouvait
produire de l’électricité en exploitant la lumière invisible qui passe à
travers les fenêtres ?


Cette technologie de fenêtres solaires a été créée par des chercheurs du
MIT, qui en ont fait une entreprise, Ubiquitous Energy, et un produit
baptisé UE Power. Cette jeune pousse affirme que ses fenêtres solaires
entièrement transparentes sont «

la première alternative esthétiquement acceptable et génératrice
d’électricité aux fenêtres traditionnelles

».


Les panneaux photovoltaïques classiques sont conçus pour capter chaque
photon de la lumière solaire qui atterrit sur leur surface. UE Power laisse
passer les photons visibles à travers le verre, tout en capturant la
lumière invisible, plus précisément les ondes ultraviolettes et
infrarouges. Cette lumière invisible est ensuite convertie en électricité,
qui est dirigée à travers un minuscule fil qui sort de la fenêtre et se
connecte au câblage du bâtiment, comme un système solaire standard. Le
résultat est un morceau de verre qui ressemble à une fenêtre ordinaire,
mais qui peut produire de l’électricité.

 



La technologie de fenêtre solaire d’Ubiquitous Energy, connue sous le
nom de UE Power, capte la lumière infrarouge et ultraviolette, tout en
laissant passer la lumière visible de l’autre côté. Ubiquitous Energy


«

La magie du solaire transparent est que nous pouvons intégrer la
technologie solaire dans un produit qui existe déjà, car vous n’avez
pas besoin de le voir

», explique Susan Stone, PDG d’Ubiquitous Energy. L’entreprise teste le
système sur douze sites pilotes, notamment à l’université d’État du
Michigan et à son propre siège à Redwood, en Californie.


30 à 40 % plus cher que le verre traditionnel


Les panneaux sont de petite taille pour l’instant, entre 35 et 50 cm, mais
Ubiquitous Energy entend se doter de sa propre usine de production afin de
fabriquer des vitres solaires du sol au plafond pour des applications
commerciales. Selon Susan Stone, ces fenêtres coûteront de 30 à 40 % plus
cher que le verre traditionnel. Ubiquitous Energy s’est associée au
fabricant de verre Andersen Windows pour commercialiser sa solution aux
Etats-Unis.


Le fait de ne capter qu’une partie de la lumière émise par le soleil
signifie que ces panneaux sont moins efficaces que les panneaux
photovoltaïques traditionnels. Selon Ubiquitous Energy, l’efficacité de sa
technologie représente environ 20 % de celle des meilleurs panneaux
solaires de leur catégorie. Mais contrairement à ces panneaux, qui doivent
être installés de manière spécifique, la start-up met en avant le fait que
son produit peut être installé partout où l’on met du verre ordinaire.

 



Ubiquitous Energy dispose d’un certain nombre d’installations pilotes
dans le monde, notamment à l’université d’État du Michigan (les petits
panneaux carrés à l’avant du balcon). Ubiquitous Energy


À court terme, cela signifie que les maisons et les immeubles de bureaux
pourraient produire leur propre énergie et réduire leur dépendance
vis-à-vis du réseau électrique. À l’avenir, selon Susan Stone, la
technologie pourrait être utilisée pour créer des fenêtres intelligentes
qui alimentent leurs propres capteurs. «

Elles peuvent permettre à une maison, par exemple, de réagir à son
environnement

», explique-t-elle. «

Des capteurs qui vous disent : « Il pleut Fermez la fenêtre » ou « Il
fait chaud à l’intérieur, il fait frais dehors, ouvrez la fenêtre pour
une ventilation mécanique

». »


Ubiquitous Energy envisage également des applications au-delà des maisons
et des bâtiments commerciaux. «

L’un de endroits préférés où je veux mettre du solaire est sur la
batterie de mon téléphone portable

», poursuit Susan Stone. «

Ce serait incroyable si toutes ces voitures garées dans les parkings
produisaient de l’électricité.

»




Article de CNET.com adapté par CNETFrance


Image : Ubiquitous Energy