Ce drone « silencieux » à propulsion ionique franchit une nouvelle étape

Le drone à propulsion ionique Silent Ventus, de la société Undefined Technologies, vient de réussir son troisième vol d’essai. Le constructeur a réussi à augmenter le temps de vol du prototype tout en réduisant le bruit généré par cette technologie « silencieuse ».

La livraison par drone est confrontée à un obstacle de taille : les nuisancesnuisances sonores. La plupart des modèles sont des quadricoptères qui génèrent beaucoup de bruit, ce qui pourrait rapidement devenir problématique dans des quartiers résidentiels calmes. C’est la raison principale pour laquelle la société Undefined Technologies travaille sur un dronedrone cargo « silencieux » à propulsion ionique.

Le constructeur vient de publier une vidéo de son troisième vol d’essai. La technologie, qui est mise en avant comme étant silencieuse, est encore loin du compte. Toutefois, le Silent Ventus produit désormais un bruit inférieur à 75 décibelsdécibels, contre 90 décibels lors de son premier vol, et 85 décibels lors du deuxième. À noter que le constructeur ne précise pas à quelle distance la mesure du niveau sonore a été effectuée, ce qui rend difficile toute comparaison avec les quadricoptères… Il a également établi un nouveau record de duréedurée, avec un vol de quatre minutes et demie, contre deux minutes et demi précédemment.

Troisième vol d’essai du drone à propulsion ionique Silent Ventus. © Undefined Technologies

Une apparence très différente des quadricoptères

À la place des rotors, le Silent Ventus est doté de grilles composées d’électrodesélectrodes, qui créent des champs électriqueschamps électriques. Ce procédé ionise les molécules de l’air, produisant une poussée suffisante pour faire décoller l’appareil. En mai dernier, le constructeur a présenté un rendu de ce à quoi devrait ressembler la version finale du drone, mais pour l’heure le prototype ressemble plus à un égouttoir à vaisselle…

Undefined Technologies attribue cette nouvelle performance à « des avancées dans la composition chimique des batteries qui peuvent fournir une densité énergétique plus élevée », sans toutefois donner de détails techniques. La firme compte bien faire descendre le niveau sonore de son prototype en dessous de 70 décibels d’ici la fin de l’année prochaine avec un temps de vol de 15 minutes. Elle vise une commercialisation de son drone en 2024.


Voici le drone à propulsion ionique

Le Silent Ventus est un prototype de drone silencieux doté d’un moteur à propulsion ionique. Ce procédé de motorisation sans pièce mécanique est employé depuis longtemps pour certains véhicules spatiaux, mais reste très expérimental pour les aéronefsaéronefs comme des avions ou des drones. S’il parvient à décoller à la verticale, pour le moment, il est encore loin du compte au niveau sonore.

Article de Louis NeveuLouis Neveu, publié le 07/05/2022

Après l’Ion Drive du MIT, un avion propulsé par un dispositif électro-aérodynamique, voici la version drone à décollage vertical. Issu de la société Undefined Technologies basée en Floride aux États-Unis, et baptisé Silent Ventus pour le moment, le drone ressemble à une sorte d’égouttoir volant. Mais la société vient de présenter son design futur, à savoir une carrosserie posée sur cette structure.

Cette palette volante est dotée de deux grandes grilles superposées composées d’électrodes à haute tensionhaute tension. Elles se trouvent en opposition afin que l’airair soit ionisé et accéléré vers le bas pour générer la poussée. Contrairement à l’avion, il faut beaucoup plus de poussée, et donc d’énergieénergie, pour faire décoller et maintenir en l’air ce drone. Celui-ci a déjà réalisé deux vols d’essais. Un premier a duré 25 secondes et, durant le second, l’aéronef s’est maintenu en l’air durant plus de deux minutes et demie.

 

Durant ce vol expérimental, le sifflement aigu du système de propulsion électro-aérodynamique se fait entendre. © Undefined Technologies

Beaucoup de bruit pour un drone silencieux

Dans les deux cas, le drone a réalisé ses vols en intérieur, donc sans vent. La société vante aussi sa technologie baptisée Air Tantrum. Une technologie qui rendra l’appareil extrêmement silencieux selon la firme, d’où l’appellation Silent Ventus. Car ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de moteur qu’une propulsion ionique ne fait pas de bruit, loin de là. Lors de son premier vol, le drone générait un sifflement aigu d’environ 90 décibels.

Undefined Technologies compte réduire le volumevolume sonore à 70 décibels. Un niveau qui reste à peu près aussi élevé que celui d’un drone quadrirotor semi-professionnel finalement. Néanmoins, pour le moment, malgré sa taille imposante, ce drone est extrêmement léger et il reste difficile de savoir s’il pourra un jour être capable d’emporter une charge utile pour venir concurrencer les drones multirotors.

 

x