CCI Impuls’emploi, une nouvelle plateforme de recrutement qui allie technologie et proximité

« Le besoin en recrutement des
entreprises est important
», martèle Vincent Laudat, président
de la CCI Rouen Métropole. Des difficultés ressenties par les entreprises de nombreux secteurs d’activité comme l’hôtellerie-restauration, l’industrie, les services ou encore le BTP, et, ce, partout en France. Pas facile pour les entreprises de trouver leurs perles rares, des candidats motivés et qualifiés. 

Pour rendre le recrutement plus simple pour les deux parties, les chambres consulaires, présentes sur les territoire de la Seine-Maritime, de l’Eure et de l’Orne, lancent CCI Impuls’Emploi, une nouvelle plateforme de recrutement, avec deux ingrédients principaux : la proximité et la technologie. 

« Il s’agit d’une plateforme
territoriale avec des offres d’emploi
(tous types de contrats sont proposés, NDLR) locales »,
présentent les présidents des CCI Rouen Métropole, Vincent Laudat
et CCI Portes de Normandie, Jean-Michel Costatèque. Ainsi, la contrainte géographique est levée pour les candidats qui cherchent des offres près de chez eux. 

Une plateforme « simple, intuitive et
performante
» grâce à deux technologies : le “parsing” qui permet de créer le profil des candidats à partir de leur CV, transmis sur la plateforme, et le “matching” qui permet de faire un tri et de donner les meilleures correspondances entre candidats et employeurs. Concrètement, une fois que le candidat a transmis son CV sur la plateforme, celle-ci va automatiquement créer son profil et lui proposer les offres d’emploi correspondant à ses compétences.

“Travailler la marque employeur”

Parmi les partenaires de cette plateforme, les CCI comptent l’Armée de terre mais aussi l’entreprise d’ingénierie Assystem pour laquelle la plateforme va aider au recrutement « de personnes avec ou sans
expérience
», indique Hugues Hélie, responsable des activités en Normandie chez Assystem. L’entreprise, présente sur le territoire normand notamment à Cherbourg et à Dieppe, estime ses projets de recrutement à 200 par an, en Seine-Maritime principalement. Pour les entreprises partenaires, comme Assystem, l’enjeu est de voir ses projets aboutir avec des talents venant de la région. « À l’heure actuelle, nous avons
60 postes ouverts en Normandie
», lance Hugues Hélie.

Pour les recruteurs, la plateforme est accessible sous forme d’abonnement avec des coûts variables en fonction des prestations demandées. « Pour eux, c’est un moyen de
gagner en visibilité, mais aussi de travailler leur marque
employeur
», s’accordent à dire Sophie Messelier et Brigitte
Chedeville, qui pilotent le projet depuis juillet. Un mois après sa création, la plateforme compte 425 CV de candidats déposés et plus de 20 000 offres. 


x