Catherine Deneuve incarne Bernadette Chirac au cinéma

Par
Laura B. · Publié le 24 janvier 2023 à 15h56

Le prochain rôle au cinéma de Catherine Deneuve, c’est Bernadette Chirac. La comédienne prête ses traits à l’ancienne première dame dans la comédie dramatique “Bernadette”, qui sort au cinéma le 4 octobre 2023. Catherine Deneuve y donne la réplique à Michel Vuillermoz, Sara Giraudeau, Denis Podalydès et Artus.

Nouveau rôle pour Catherine Deneuve au cinéma en 2023. Après différentes reines, Catherine Deneuve incarne l’ancienne première dame de France Bernadette Chirac dans le film Bernadette. Réalisée par Léa Doménach, cette comédie dramatique de fiction sort au cinéma le 4 octobre 2023.

Léa Doménach réalise son premier film avec Bernadette, dont elle cosigne le scénario avec Clémence Dargent. Auparavant, Léa Doménach a notamment été scénariste pour la série Jeune & Golri, diffusée sur OCS.

Pour Bernadette, Léa Doménach a réuni un important casting. Outre Catherine Deneuve (De son vivant, Terrible Jungle), dans Bernadette, il y a Michel Vuillermoz dans le rôle de Jacques Chirac. Le pensionnaire de la Comédie-Française a déjà joué le rôle d’un président de la République dans la série humoristique d’OCS Alphonse Président. Denis Podalydès (Oranges Sanguines, Le monde d’hier, En corps, Classico), autre pensionnaire de la Comédie-Française, est également au générique de Bernadette. Si son rôle dans le film n’a pas encore été précisé, l’acteur a déjà incarné Nicolas Sarkozy sur grand écran dans le long-métrage de Xavier Durringer, La Conquête.

Sara Giraudeau (La page blanche, Le Discours, Médecin de nuit, Les Traducteurs), Aloïs Menu, ainsi qu’Artus (J’adore ce que vous faites, Menteur, Les goûts et les couleurs, prochainement Apaches) dans le rôle de David Douillet, comptent parmi la distribution de Bernadette.

Le synopsis de Bernadette :

Quand elle arrive à l’Élysée, Bernadette Chirac (Catherine Deneuve) s’attend à obtenir enfin la place qu’elle mérite, elle qui a toujours œuvré dans l’ombre de son mari pour qu’il devienne président. Mise de côté car jugée trop ringarde, Bernadette décide alors de prendre sa revanche en devenant une figure médiatique incontournable.