Bundesliga: BVB note: les 60 millions de pinces à ailes de Dortmund continuent de flamber

Le Borussia Dortmund a remporté une victoire 2-1 en Bundesliga grâce au but tardif de Giovanni Reyna et a réduit l’écart avec le Bayern Munich à cinq points. 1. Le FSV Mainz 05 a bien défendu pendant longtemps, mais a ensuite perdu. Les gagnants, les perdants et les notes ainsi que les avis individuels des pros du BVB.

La performance de Dortmund n’a pas été convaincante. Les notes individuelles sont donc différentes. Un grand gagnant du match s’est présenté pour le FSV, un perdant sera probablement bientôt de retour sur le banc du BVB.

Gagnants : Giovanni Reyna et Sébastien Haller

Les deux ont été remplacés en même temps, tous deux d’abord discrètement, mais ensuite tous les deux avec la scène décisive. Haller a tendu la tête à Reyna après un corner et l’a inséré. Trois points importants pour le BVB et une recommandation pour le onze de départ ce week-end. Note : 2,5 pour les deux.

Vainqueur : Anthony Caci

Le Français a passé une excellente journée contre le BVB. Il faut dire que Dortmund avait peu d’idées dans le mouvement vers l’avant, mais cela ne devrait pas nuire à la performance de Caci. Le joueur de 25 ans a remporté ses six tacles au sol ainsi que le seul tacle aérien. Il a également été très présent dans le jeu de préparation, a effectué 46 passes sur 52 à un coéquipier et a eu le plus de contacts de balle dans la défense de Mayence (71). Note : 2.5.

Perdant : Donyell Malen

Avant d’entrer, il a mené le plus de duels à Dortmund, mais en a perdu plus de la moitié et n’a eu qu’une seule scène d’attaque remarquable. Sinon, comme toujours : n’a pas trouvé le rythme sur le terrain et s’est retrouvé coincé dans les situations en tête-à-tête. Il ne devrait pas y avoir beaucoup d’occasions dès le départ. Classe 5

BVB : gardien de but

Grégory Kobel : Aucune chance lors de l’encaissement d’un but, sinon à peine contesté par des Mainzers pour la plupart édentés et rarement utilisés dans le jeu de construction. Note : 3.5.

BVB : Défense

Julien Ryerson : Seul le corner imprudemment endetté, qui a conduit à l’avance de Mayence, a ensuite égalisé. Par la suite impliqué dans de nombreux attentats de Dortmund. A interprété son rôle de manière très agressive. Lui aussi pouvait à peine réveiller le BVB entre-temps endormi. Note : 3.5.

Niklas Sule : Le plus fort défenseur du BVB. A remporté des duels de tête et des tacles importants au sol. Solide dans la structure du jeu, mais sans définir de grands points forts. note 3

Nico Schlotterbeck : Dans le jeu de construction aussi changeant que jamais. Quelques bonnes passes ont été suivies de manière fiable par une ou deux mauvaises passes. Aussi défensivement ici et là avec des faiblesses. classe 4

Raphaël Guerrier : Agile dans le jeu vers l’avant, incertain dans le mouvement vers l’arrière. Ne pouvait pas faire grand-chose avec les changements joués dans son pied. Peu de temps avant la fin, il a donné une situation de main-d’œuvre devant le but de Mayence. Note : 4.5.

BVB : milieu de terrain

Emre Kann : Jeté d’avant en arrière comme couverture défensive entre les défenseurs centraux pour donner à Ryerson et Guerreiro leur liberté offensive à l’extérieur. Du coup, il manquait un joueur à l’avant-centre. Can ne pouvait pas faire grand-chose pour son rôle tactique, mais son jeu de construction était plus que capable de s’améliorer. Même défensivement pas toujours avec la sécurité que le BVB espère de lui. Cette fois, cependant, il n’y a pas eu d’erreurs majeures. classe 4

Salih Ozcan : La discrétion personnifiée. Can a repris la structure du jeu, à l’offensive Brandt était le milieu de terrain le plus dominant et quelque part entre les deux, l’ancien joueur de Cologne se cachait souvent. Le jeu l’a largement dépassé. Note : 3.5.

Julien Brandt : L’une des tenues les plus solides du BVB. Ramassé quelques balles au milieu, qui est par ailleurs trop souvent déserté, poussé vers l’avant ou déplacé intelligemment. Plus le jeu durait, moins il avait d’influence sur lui. note 3

BVB : Attaque

Karim Adeyemi : Excité à nouveau, trop sans tête à nouveau. Adeyemi perd trop de ballons et parvient rarement à créer du danger sur la droite. Défensivement pas un facteur et donc plus un risque pour votre propre défense. Note : 4.5.

Youssoufa Moukoko : Essaie de démarrer, essaie de se montrer. Cependant, il était rarement servi et avait trop peu de soutien autour. Lui seul a rarement réussi à faire transpirer la défense de Mayence. Note : 4.5.

BVB : Remplacement

Jamie Bynoe-Gittens (pour Malen, 62e) : Significativement plus actif et plus dangereux que son prédécesseur, mais un peu malchanceux à l’offensive. Note : 3.5.

Marius Wolf (pour Adeyemi, 77e) : Pas de notation.

Mats Hummels (pour Brandt, 90+4) : Pas de notation.