Bryce Dallas Howard sommée de “perdre du poids” pour les deux premiers films

Vue dans Rocketman, La Couleur des sentiments, La jeune fille de l’eau ou encore les troisièmes volets des saga Spider-Man et Twilight, Bryce Dallas Howard a décroché le rôle de Claire Dearing dans la saga Jurassic World, la suite de Jurassic Park, lancée en 2015 au cinéma. À l’époque, l’actrice avait déjà 26 années de carrière à son actif, et malgré cela, a fait face à un sexisme particulièrement solide.

Le mois dernier, Bryce Dallas Howard réagissait à la rumeur qui annonçait que pour le deuxième volet Jurassic World: Fallen Kingdom en 2018, elle avait empoché 8 millions de dollars, soit 2 millions de moins que son partenaire à l’écran Chris Pratt. “C’est intéressant car j’ai été payée tellement moins que ce qui a été rapporté. Tellement moins“, a déclaré la star auprès d’Insider, qui expliquait avoir signé un contrat pour trois films en 2014. À cette époque antérieure au mouvement #MeToo, c’était “un autre monde” et elle se trouvait avec un “grand désavantage” en tant que femme, estime-t-elle.

Lors d’un entretien avec Metro UK publié ce jeudi 22 septembre, celle qui a marqué la saison 3 de Black Mirror s’est vue demander ce qu’elle espère que son rôle dans le troisième film Jurassic World: Dominion (sorti en juin dernier en France, ndlr) va changer dans la représentation de la femme au cinéma. Selon elle, il va participer à rendre normal le fait de voir plus de femmes que d’hommes à l’écran, mais pas seulement : “Être dans ce troisième film a permis, comment je peux dire ça ? Comment dire ça ?… On m’a demandée de ne pas utiliser mon corps naturel au cinéma. Dans le troisième film, parce qu’il y avait tellement de femmes au casting, le réalisateur Colin Trevorrow a ressenti un besoin fort de me protéger, car la conversation revenait : ‘Il faut qu’on demande à Bryce de perdre du poids’…

Il a dit : il y a plein de genres de femmes différentes sur cette planètes, et il y a plein de genres de femmes différentes dans notre film“, se souvient Bryce Dallas Howard. “J’ai pu faire tellement de cascades qui n’auraient pas été possibles si j’avais suivi un régime. Je suis vraiment contentes de toutes les scènes d’action que j’ai eu l’occasion de faire, et j’ai pu le faire avec mon corps. Mon personnage était à sa force maximale, et j’espère que c’est une nouvelle preuve de ce qui est possible“, ajoute-t-elle. L’actrice DeWanda Wise, également à l’affiche, a révélé qu’elle avait connu “beaucoup de résistance” à ce que son personnage soit musclée. “C’est de tous les côtés, c’est incessant et insupportable“, regrette-t-elle, désespérée. Pour DeWanda Wise, cela pose à nouveau la question de “ce que ça signifie d’être une femme, de ressembler à une femme“.

Hugo Mallais

x