Bryce Dallas Howard confirme la connerie infâme des producteurs

Bryce Dallas Howard évoque la demande absurde des producteurs de Jurassic World, qui voulait qu’elle maigrisse pour le rôle.

Alors que l’affreux Jurassic World 3 a cartonné en salles, avec quasiment un milliard de dollars au box-office, cette fin de la trilogie Jurassic World a cependant déçu une partie de ses plus fidèles admirateurs, ainsi que bon nombre de critiques – disons-le : tous les gens de bon goût, en fait. Concluant l’histoire portée par Chris Pratt et Bryce Dallas Howard, l’ultime volet signé Colin Trevorrow rassemblait anciens et nouveaux visages pour un dernier spectacle raté, qui a réussi à redorer le blason de Jurassic World et Jurassic World : Fallen Kingdom.

En effet, si on a pu se réjouir des retours de Sam Neill, Jeff Goldblum et de Laura Dern, on restera, en revanche, à jamais désappointés par le résultat final. Et l’interprète de Claire, Bryce Dallas Howard, a donné une nouvelle raison d’être exaspérés par les producteurs responsables de ce carnage, et visiblement plus intéressés par le corps de leur actrice que le scénario.

 

Jurassic World : Le Monde d'après : photo, Bryce Dallas HowardDeux vedettes…

 

En effet, les producteurs ont intimé l’actrice à perdre du poids avant de débuter le tournage, ce qui avait vraisemblablement été fait sur les deux précédents films. Dans un récent entretien accordé à Metro, Bryce Dallas Howard a tenu à clarifier le contexte et à louer l’attitude du metteur en scène, Colin Trevorrow :

« Ce troisième film m’a permis une chose. Alors, comment dire ça… On m’a déjà demandé de ne pas apparaître avec le corps que j’ai naturellement. Dans ce troisième film, comme beaucoup de femmes sont présentes à l’écran, Colin a tenu à me protéger, parce que la conversation est revenue sur la table. ‘Il faut demander à Bryce de perdre du poids’.

Colin a répondu qu’il y avait plusieurs types de femmes différentes dans le monde et il y a plusieurs types de femmes dans le film. Je devais accomplir tout un tas de cascades qui n’auraient pas été réalisables si j’avais été au régime… J’étais vraiment enthousiaste à l’idée de tourner toutes ces scènes d’action, avec mon corps, au sommet de ma force.”

 

Jurassic World : Le Monde d'après : photo, Chris Prattun traitement différent

 

Selon l’actrice, le cœur du problème reste la somme de dysfonctionnements qui perdurent au sein de l’industrie. Sa collègue DeWanda Wise (alias la pilote qui ne sert à rien dans le film) ajoute d’ailleurs que les producteurs ont aussi eu des remarques sur l’allure jugée trop musclée de son personnage. On n’impose pas les mêmes contraintes aux hommes et aux femmes (même si une autre dictature du corps s’impose aux comédiens), et hommes et femmes connaissent des disparités salariales gigantesques, ce que quantité d’acteurs et actrices ont déjà confirmé par le passé.

Si l’actrice Bryce Dallas Howard a déjà déclaré qu’elle ne reviendrait pas dans l’univers Jurassic, la réalisatrice qui a fait ses premières armes sur The Mandalorian prépare un remake du Vol du navigateur. Centré sur une héroïne.

x