Bouygues : Les solutions digitales sont un levier essentiel de rductions significatives de 30 % 40 % de la consommation d’nergie


PARIS, le 2 janvier 2023

Les solutions digitales sont un levier essentiel de réductions significatives de 30% à 40% de la consommation d’énergie.

A l’heure de l’augmentation des coûts de l’énergie, le déploiement et l’utilisation des technologies existantes permet de répondre en grande partie aux défis d’optimisation de

performance énergétique auxquelles les grandes entreprises industrielles mondiales sont confrontées.

En France, le bâtiment représente 44% des consommations énergétiques totales. Et aujourd’hui, seuls 6% des 2.5 millions de bâtiments qui composent le parc tertiaire français sont équipés d’un système de pilotage énergétique intelligent qu’on appelle une GTB (Gestion Technique du Bâtiment). La GTB permet aux bâtiments de réaliser des économies d’énergie de 30 à 40 %.

Dans le contexte de la crise énergétique mondiale, ces économies, au-delà d’une responsabilité climatique, sont une question de survie financière. Dans le secteur industriel, les coûts d’approvisionnement en énergie d’une usine peuvent se chiffrer en millions d’euros. Et pourtant là encore, la technologie existante peut apporter une réponse efficace.

“La plupart des sites industriels sont déjà équipés de systèmes de contrôle SCADA”, explique Raphael Contamin, responsable d’Equans Digital. Ces systèmes de contrôle et d’acquisition de données en temps réel contiennent un “patrimoine de données significatif et trop souvent sous-exploité”. En lisant et en analysant avec précision cet ensemble de données existantes les entreprises peuvent réaliser d’importants gains énergétiques.

Incitations gouvernementales

  • la suite de la COP 27, le gouvernement français a proposé de doubler les fonds publics alloués à la décarbonisation de l’industrie, en mettant à disposition un total de 10 milliards d’euros en échange de la présentation par les dirigeants industriels de plans de réduction des émissions sous un délai de 18 mois. La France a pour objectif de devenir neutre en carbone d’ici 2050, et l’industrie représente 20 % de ses émissions nationales. Malgré le fort soutien public aux efforts de décarbonisation, Raphael Contamin estime que sans une approche cohérente et ciblée, cela ne suffira pas.

“Nous ne trouvons pas face à un problème de technologie, mais face à un problème de déploiement et d’usage”, dit-il, en citant l’exemple des technologies GTB et SCADA qui, malgré leur efficacité et leur retour sur investissement avérés, ne sont pas toujours déployées ni exploitées au maximum de leur potentiel.

Regarder vers l’avenir

Pour les mois à venir, Raphael Contamin voit deux tendances importantes : l’interopérabilité des systèmes et la convergence des technologies opérationnelles et des technologies de l’information. La combinaison de données provenant de plusieurs systèmes – la suppression des silos – est évidente dans l’émergence du bâtiment intelligent et, à plus grande échelle, des villes intelligentes. Cette approche d’hypervision permet de gérer et de traiter de multiples sources de données dans un même espace. De même, « les disciplines autrefois distinctes de l’informatique industrielle et de la technologie de l’information se regroupent de plus en plus, permettant une plus grande connectivité entre les systèmes et les ensembles de données. ».

Retrouver l’intégralité de l’interview de Raphael Contamin sur le site du Groupe Equans https://www.equans.com/fr/news/digital-et-decarbonation-vont-de-pair

CONTACT PRESSE :

[email protected]

À propos d’Equans

Equans est un leader mondial du secteur des Energies & Services avec presque 100 000 collaborateurs qui travaillent dans plus de 50 pays et un chiffre d’affaires annuel de plus de 17 milliards d’euros.

Equans conçoit, installe et fournit des solutions sur mesure pour améliorer les équipements, les systèmes et les processus techniques de ses clients et optimiser leur utilisation dans le contexte de leurs transitions énergétique, industrielle et numérique. Grâce à une forte empreinte territoriale liée à ses marques locales historiques et un excellent savoir-faire technique, les experts hautement qualifiés d’Equans sont en mesure d’accompagner les territoires, les villes, les industries, les bâtiments dans les domaines du CVC (chauffage, ventilation et climatisation), du Froid et de la Protection Incendie, du Facility Management, du Numérique et des TIC, de l’Electricité, de la Mécanique et de la Robotique. Equans est leader sur les principaux marchés européens (France, Suisse, Belgique, Pays-Bas et Royaume-Uni) et est également bien positionné aux États-Unis et en Amérique latine. Equans est une société du groupe Bouygues.

Disclaimer

Bouygues SA published this content on 02 January 2023 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 02 January 2023 17:57:07 UTC.

Publicnow 2023

Toute l’actualit sur BOUYGUES SA

Recommandations des analystes sur BOUYGUES SA

CA 2022 41 040 M
43 861 M
Rsultat net 2022 927 M
991 M
Dette nette 2022 6 077 M
6 495 M
PER 2022 11,6x
Rendement 2022 6,40%
Capitalisation 10 501 M
11 222 M
VE / CA 2022 0,40x
VE / CA 2023 0,35x
Nbr Employs 200 000
Flottant 45,9%


Dure :


Priode :



Bouygues SA : Graphique analyse technique Bouygues SA | Zonebourse

Tendances analyse technique BOUYGUES SA

Court Terme Moyen Terme Long Terme
Tendances Baissire Neutre Neutre

Evolution du Compte de Rsultat

Vente

Achat

Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d’Analystes 14
Dernier Cours de Clture 28,04 €
Objectif de cours Moyen 34,68 €
Ecart / Objectif Moyen 23,7%

Dirigeants et Administrateurs