Bbox Must contre SFR Power : laquelle des deux remportera ce match de box ?

Dans le coin gauche la Bbox Must, dans le coin droit la SFR Power. Ce sont deux offres triple-play : téléphonie, Internet et TV, deux offres avec engagement d’un an minimum, et deux offres fort ressemblantes en téléphonie : 


  1. Appels illimités vers les fixes et les mobiles de France métropolitaine
  2. Appels illimités vers les fixes de plus de 100 destinations à l’international

Comparatif du matériel et des performances


Avec la Bbox Must, Bouygues Telecom propose un nouveau modem, disponible en version ADSL ou fibre. Avec la fibre optique, la promesse de débit est d’1 Gb/s en téléchargement, et de 700 Mb/s en transfert. Avec la Box Plus de SFR, par contre, c’est le double en débit descendant : 2 Gb/s ! Pas la peine de faire un dessin : les gros consommateur de bande passante (gaming, streaming, visio-conférences…) apprécieront la puissance de la marque au carré rouge.


Plus de risque que ça “bugge” sur l’habituel créneau 18-22h parce que toute la famille est connectée en même temps : les deux modem communiquent avec une connexion sans fil domestique en Wi-Fi 6. Son avantage ? Ce Wi-Fi intelligent a non pas 2, mais 3 bandes de fréquences à sa disposition pour répartir le débit sur tous les appareils connectés, en simultané, mais sans perte de puissance : un vrai confort ! Difficile donc de les départager sur ce point, quoique : Bouygues Telecom a gagné l’award nPerf 2022 du Wi-Fi numéro 1 en France.


Quant à la qualité de service des deux fournisseurs d’accès, les rapports de l’ARCEP, comme ceux de nPerf, positionne presque toujours Bouygues Telecom devant SFR. Mais est-ce vraiment palpable pour l’utilisateur, qui remarquera surtout une hausse vertigineuse et globale des débits internet fixes.


 


 

Comparatif des prix et services


Le décodeur de ces offres concurrentes est sensiblement identique : Android, compatible 4K, Haute Résolution… Egalité. Chaque opérateur a aussi développé sa propre application de gestion, pour accéder aux fonctions de contrôle de direct. Pour le contenu, c’est une nouvelle fois très comparable : Bouygues Telecom affiche un bouquet de 180 chaînes, il y en a 20 de mieux chez SFR. Mais il est le seul à donner, en cadeau de bienvenue, 6 mois d’abonnement découverte à Netflix ou à Disney+, au choix.


Venons-en au nerf de la guerre : le coût de revient mensuel. Au royaume des abonnements internet à moins de 25 euros ou presque, la Bbox s’affiche à 24,99€ la première année, puis 41,99€ la seconde. En face, la SFR Power est à 26 euros tout pile pendant un an, puis à 43€. La différence d’un euro se maintient dans le temps, mais est-ce le plus important ?


Par exemple, si votre logement est un peu grand, et votre budget petit : les répéteurs Wi-Fi de SFR sont à 3 euros par mois en option, face à la gratuité de Bouygues Telecom. En effet, après un “diagnostic Wi-Fi gratuit” avec l’un de leurs techniciens, un à deux répéteurs seront fournis gratuitement si cela s’avère nécessaire.


Autre service appréciable, mais tarifé chez SFR : le “service Internet garanti”. L’option “Box 4G de poche” coûte en effet 5 euros par mois. C’est bien dommage, car en face, Bouygues Telecom met gratuitement à disposition une clé 4G et 200 Go de data mobile. Vous l’aurez compris : à la rédaction, les petites attentions à long terme de Bouygues Telecom nous ont plus séduit que 6 mois de séries Netflix !