Bauchet? L’Arasfec? Hugo? Muselier ? Cannat ? Qui est pour vous la personnalité 2022 des Alpes du Sud?

 

Quelle est pour vous la personnalité des Alpes du Sud de l’année 2022 ? 

Comme chaque année nous vous posons la question et nous vous avons invité à voter pour les premiers nominés ci-dessous et à en proposer d’autre avant le vendredi 20 janvier.

Il est temps de passer à présent comme prévu à la finale entre ce vendredi 20 janvier et le dimanche 29 janvier et les compteurs repartent à zéro !

Pour cette finale nous avons conservé les 5 personnalités les mieux classés et vous avez jusqu’à  dimanche 29 pour voter sur dici;fr (côté droit de la page d’accueil ou  via sur [email protected] ou au 04 92 20 17 17 !

 

Les 5 qualifiés

 

— Alex Hugo (!) / Records d’audience pour Samuel Le Bihan et ce téléfilm tourné dans les Hautes-Alpes

— Marcel Cannat : Chef d’orchestre entre autre de la réussite du passage du Tour de France

— Arthur Bauchet : Triple Champion Olympique à Pékin 2022

— Renaud Muselier : Le président de la région Sud a entre autre lancé la candidature aux Jeux Olympiques d’hiver

— Jacques Achery, Henri David, Maurice Fortoul, Edouard Navarro pour, via l’Arasfec, leur soutien apporté à l’Ukraine

 

 

Retour sur l’annonce de Renaud Muselier en 2022

 

 

Il avait annoncé en février soutenir la démarche: la réélection d’Emmanuel Macron confirme si besoin en était la candidature des Alpes du sud à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver.

 

Chaque jour sur D!Ci, Jean-Marc Passeron alias Jean-Eymar (!) improvise dans ce rendez-vous “Passeron-passeron pas? ” une pensée sur l’air du temps, l’actualité ou les enjeux de nos territoires où vous propose des rencontres.  Un podcast à retrouver à 6h20,7h20,8h20, 11h20 et 17h20 à la radio sur 90.2 ou en DAB+ dans toutes les Bouches du Rhône et les Alpes Maritimes et bien entendu sur le web et nos réseaux sociaux comme-ci dessous.
Et aujourd’hui un sujet qui lui tient à coeur puisqu’il s’était engagé corps et âme bénévolement pendant des années pour la candidature pour les Jeux Olympiques de Gap puis Pelvoux de 2018.

Et c’est d’ailleurs le même esprit qui préside à la nouvelle candidature pour 2030,2034 ou 2038 qui devrait se décider dans les 15 mois, un  peu comme si nous avions eu raison trop tôt à l’époque.

L’annonce du soutien à la candidature par Emmanuel Macron est en tout cas historique

Emmanuel macron réélu , la France sera donc candidate à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver “par exemple pour 2034” comme il l’a déclaré. Le Président sortant en a pris l’engagement assurant comme acquis son soutien aux collectivités locales dont la région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui veulent être candidates.

Renaud Muselier, le président de Région ayant annoncé le 20 janvier, et souvent rappelé depuis, sa détermination à porter cette démarche, la région et les Alpes du Sud seront donc candidats à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver.

Les Alpes du Sud cumulent beaucoup, beaucoup, d’atouts de tous ordres et notamment celui d’avoir besoin de l’héritage des Jeux (comme la Savoie en 1992)  pour être le territoire qui sera choisit pour représenter la France dans la compétition Olympique et peut-être l’emporter à une échéance (2030,2034,2038?) qu’on ne connaît pas pour l’heure sachant que cela peut se décider dans l’année qui vient. 

Dans son discours, le président a même donné finalement la feuille de route :  “Un formidable tremplin pour renforcer notre soutien à la haute performance sportive, penser l’avenir des territoires, fédérer ses acteurs  autour de nos athlètes pour adosser notre modèle de Jeux à une colonne vertébrale écologique et sociale qui laisse un héritage vertueux à notre pays”.

Voilà qui tombe bien puisque c’est ce type de J.O. “nouvelle génération”, respectueux de l’environnement et des deniers publics sans rien d’inutile que souhaitent porter les Alpes du Sud. 

Une occasion de faire des Jeux à la montagne exemplaires pour le sport d’abord, façon Lillehammer 94, mais l’occasion aussi de réaliser, grâce à l’héritage des Jeux et aux financements qui vont, les investissements qui s’imposent pour l’avenir des vallées des Alpes du Sud comme par exemple la mise en place d’une desserte ferroviaire enfin contemporaine, pour que ce massif devienne finalement l’exemple à suivre en terme de transition de l’économie montagnarde.

 

Retour en février

Cela s’est passé à l’occasion de la cérémonie qu’ Emmanuel Macron présidait ce mardi en l’honneur de la délégation française aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Pékin 2022. La France est parvenue à décrocher 14 médailles, dont 5 en or aux JO dont celle de Richard Jouve de Briançon et et 12 médailles, dont 7 en or, aux Jeux paralympiques avec parmi elles bien entendu les 3 d’Arthur Bauchet de Briançon.

Et à cette occasion, le Président de la République a dit tout le bien qu’il pensait de la candidature des Alpes du Sud à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2034 (sachant qu’il est possible que 2030 ou 2038 revienne encore sur le tapis).

Le Président a en effet indiqué “qu’il apportait tout son soutien à la démarche” engagée le 20 janvier par le président de la région Sud-Provence Alpes-Côte d’Azur Renaud Muselier tout en évoquant les autres collectivités qui y pensent aussi comme les Alpes du Nord :

“Plusieurs collectivités dont la région Provence-Alpes-Côte D’Azur envisagent de postuler à l’accueil des JO d’hiver par exemple de 2034, évidemment je vous dis tout mon soutien, il est acquis ” a déclaré le Président de la République.

 

La déclaration:

“On va garder le cap et travailler l’après: les jeux de Milan 2026 et en amont les mondiaux de ski à Couchevel et Méribel 2023 que j’ai soutenu et une candidature qui a été couronnée de sucés.

“Nous devons avoir un projet mobilisateur pour tous les sports d’hiver et l’économie de la montagne qui a tant souffert pendant la pandémie, l’excellence de nos sports d’hiver et de ses équilibres”.

“Aujourd’hui, Cher Christian, plusieurs collectivités dont la région Provence-Alpes-Côte D’Azur envisagent de postuler à l’accueil des JO d’hiver par exemple de 2034, évidemment je vous dis tout mon soutien, il est acquis”

“Ce serait un formidable tremplin pour renforcer notre soutien à la haute performance sportive, penser l’avenir des territoires, fédérer ses acteurs  autour de nos athlètes pour adosser notre modèle de Jeux à une colonne vertébrale écologique et sociale qui laisse un héritage vertueux à notre pays”

Et Emmanuel macron de plaisanter ensuite avec Christian Estrosi et Joël Giraud, montagnard aussi mais d’un peu plus haut”

 

La candiadature s’inscrit dans la droite ligne de ce que Gap et les Hautes-Alpes mais aussi Nice et les Alpes Maritimes avaient engagé pour 2018, des Jeux à la montagne, pour les valeurs du sport mais aussi hyper respectueux de l’environnement à l’image de Lillehammer 94 qui permettront aussi de résoudre beaucoup de difficultés que connaissent les Alpes du Sud et notamment l’enclavement ferroviaire. 

 

La cérémonie en image ICI

https://www.facebook.com/elysee.fr/videos/959360674719942

 

Le message et l’enthousiasme de Renaud Muselier

Merci au Président Emmanuel Macron d’avoir affirmé son soutien à la candidature aux JO2034 que nous portons avec Christian Estrosi !

Renaud Muselier à Vars 23 avril

 

A l’occasion de la décoration des médaillés des Jeux de Pékin, il a affirmé devant nos champions comme Mathieu Faivre qu’il apportait tout son soutien à notre démarche.

Un grand honneur, un immense encouragement pour cette initiative importante : nous mettons notre région, nos fameuses Alpes du Sud, à la disposition du CNOSF pour offrir à la France des jeux uniques, respectueux de l’environnement et de nos paysages, en 2034.

Plus que jamais déterminés à porter cette candidature !

 

Le compte -rendu de l’AFP

Ce mardi 29 mars, le président candidat Emmanuel Macron a salué « l’épopée » des médaillés olympiques et paralympiques de Pékin en les décorant. Il en a profité pour appuyer et marquer son soutien à la candidature de la région PACA pour de futurs JO d’hiver.

Emmanuel Macron a reçu les médaillés de Pékin à l’Élysée, ce mardi 29 mars

« Aujourd’hui, cher Christian, plusieurs collectivités dont la région Provence-Alpes-Côte D’Azur envisage de postuler à l’accueil des JO d’hiver en 2034, évidemment je vous dis tout mon soutien », a lancé le président candidat à l’adresse du maire de Nice Christian Estrosi, rallié au macronisme, et présent à la remise de légion d’honneur des médaillés olympiques et paralympiques à l’Élysée.

Les territoires des Alpes du Sud s’étaient dits intéressés en janvier par l’organisation des Jeux olympiques d’hiver en 2034 ou 2038, selon le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur Renaud Muselier. La région voisine Auvergne Rhône-Alpes, présidée par Laurent Wauquiez (LR) envisage elle aussi de se porter candidate à l’organisation de JO d’hiver, ceux de 2030.

« Tout le pays était derrière vous »

Comme en septembre 2021 après les JO de Tokyo, le président de la République, candidat à sa réélection, a passé en revue tous les exploits des Bleus lors des Jeux de Pékin, fortement marqués par la pandémie. Il a salué leur épopée. Malgré les gradins presque vides, tout le pays était derrière vous, a-t-il lancé, au sortir d’un entretien téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine.

S’adressant au biathlète Quentin Fillon-Maillet, quintuple champion olympique, il a lancé : oui, il y a une vie après Martin Fourcade et en disant cela, je salue sa brillante entrée au CIO​.

Il aussi salué le pas de deux maîtrisé jusqu’au bout des lames ​des patineurs Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis, devant un parterre de sportifs et d’acteurs du sport français, comme Tony Estanguet président du comité d’organisation des JO de Paris. Il a redit l’importance d’une France nation sportive en vue des JO de Paris qui se tiendront dans un peu plus de deux ans.

En arrivant, le champion olympique de danse sur glace Guillaume Cizeron a expliqué que c’était un grand honneur ​de venir à l’Élysée et Gabriella Papadakis a répété que le couple de danseurs allait prendre le temps pour décider de la suite. Quand on arrive là et qu’on est reçu par le président et les ministres, c’est qu’on a fait le job !, a commenté de son côté le paraskieur Arthur Bauchet devenu Chevalier de la Légion d’Honneur

 

 

Le message de Christian Estrosi

Aux côtés de Mathieu Faivre et Maxime Montaggioni, nos champions Les Stations Nice Côte d’Azur pour un moment de fierté et d’émotion lors la cérémonie en l’honneur des médaillés olympiques avec le président Emmanuel Macron son épouse Brigitte et la présidente de la Fédération Française de Ski – FFS Anne-Chantal Pigelet Grevy.

Merci au président qui, dans son discours de félicitations à nos médaillés, a salué l’annonce de notre candidature Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur aux jeux olympiques d’hiver de 2034 dont nous allons porter le dossier avec Renaud Muselier et tous les élus montagne de la région.