Bande-annonce d’Une comédie romantique, film avec Alex Lutz et Golshifteh Farahani.

Dans les salles dès le 16 novembre, Une comédie romantique, film écrit et réalisé par Thibault Segouin. Découvrez la bande-annonce, ci-dessous.

Avec Alex Lutz, Golshifteh Farahani, Olivier Chantreau, Lucie Debay, Tchéky Karyo…

Après avoir disparu du jour au lendemain, César réapparaît dans la vie de Salomé et découvre qu’il est le père d’une petite fille de 3 ans. Cette fois, il va tout faire pour être à la hauteur de leur histoire. 

Thibault Segouin à propos de ce qui lui a inspiré le scénario :

“Plusieurs choses, mais, essentiellement trois.

La première, qui m’est la plus intime, est liée à ma famille. Ayant été élevé dans une famille de quatre frères, je tourne souvent autour du sujet de la relation fraternelle. C’est plus fort que moi. Il était déjà au cœur de mon court métrage, Les deux couillons. Il est l’un des ressorts de ma Comédie romantique.

La deuxième, c’est Montmartre. Quand je suis venu m’y installer à l’âge de 18 ans, j’ai eu un coup de foudre pour ce quartier. En 16 ans, il ne m’a jamais déçu et il me fascine toujours autant. Il a beau bouillonner et évoluer sans cesse, il conserve sa singularité. Il est comme une mosaïque de « villages ». Les Abbesses, Barbès, Château-Rouge, Jules Joffrin, Lamarck : je les ai presque tous habités. Les habitants sont d’origines diverses, mais tout le monde se connait, se dit merci et s’entraide. Je trouve que c’est un des rares endroits de Paris où l’on peut véritablement parler de mixité. Et puis, quelle photogénie ! Choisir Montmartre comme décor de mon premier film et le revisiter dans toute sa diversité culturelle équivalait pour moi à lui faire une déclaration d’amour. On a essayé de lui donner les couleurs et la dynamique que Woody Allen donne dans ses films à Manhattan !

La troisième, la plus importante, est le personnage de « César ». César est un mélange de plein d’artistes montmartrois que j’ai rencontrés. Il y a énormément d’artistes à Montmartre. Sur la Butte, ce sont des stars, mais comme ils ne sortent jamais du quartier, ils sont totalement inconnus en dehors. Ils ne vivent que dans et pour le quartier, et ça leur va tout à fait d’avoir cette notoriété très périmétrée. Ils se foutent du fric, et n’ont aucun besoin de reconnaissance sociale. Cette existence bohème les amène bien souvent à utiliser la débrouille pour se sortir avec panache de situations compliquées. J’ai pensé qu’avec leur poésie et leurs contradictions, ils avaient tout à fait leur place dans une comédie romantique se déroulant chez eux, à Montmartre. D’où ce personnage de César qui leur ressemble un peu à tous et qui, malgré ses défauts, ses lacunes et ses peurs, va réussir à faire battre le cœur d’une femme exceptionnelle”.

x