Avec la chaîne viàOccitanie, c’est tout l’Aveyron qui s’affiche en grand

La chaîne, filiale du groupe Dépêche, a réuni ce jeudi 22 septembre de nombreux acteurs du département.

ViàOccitanie, “la chaîne avec un accent”, a pris de la hauteur mercredi matin en s’installant dans la tour de contrôle de l’aéroport de Rodez. Et en réunissant sur un même plateau, à l’initiative de l’Agence, bon nombre d’acteurs du territoire afin de montrer “tout le dynamisme de l’Aveyron”, comme l’a précisé en préambule de l’émission Tiffany Henne, la présentatrice. Aux côtés de Serge Gélis, directeur général délégué de Centre Presse, celle-ci a donné la parole à de nombreux chefs d’entreprises locaux, acteurs culturels, politiques ou encore responsables de la formation…

Fierté et orgueil

Parmi lesquels on pourrait citer les modèles de réussite, Christian Braley, Christophe Maurel, Lilian Cantos ou encore les institutionnels Dominique Costes, président de la CCI, Jacques Molières, président de la chambre d’agriculture. Et bien d’autres. Tous ont loué la fierté et l’orgueil des Aveyronnais, couplés à une certaine envie d’exporter ces “success stories” à l’image de l’art de vivre qui a fait ses preuves du côté de la capitale parisienne.

La Millavoise Marilise Miquel, présidente de la Fédération des Aveyronnais d’Ici et d’Ailleurs, a pu en témoigner à quelques jours de l’incontournable marché des pays de l’Aveyron à Bercy (7, 8 et 9 octobre). “Aujourd’hui, notre département a su rééquilibrer sa balance démographique. Et nous sommes quasiment dans une situation de plein-emploi”, a résumé le président du Département, Arnaud Viala, sans omettre d’évoquer la grande problématique actuelle : le manque de main-d’œuvre. “Tout le monde se mobilise pour attirer, car il fait bon vivre en Aveyron”, a ajouté l’élu Jean-Luc Calmelly.

Laurent Lopez, directeur délégué : “Chaîne positive”

En tant que chaîne régionale, quelle est la philosophie de viàOccitanie ?

On souhaite avant tout mettre en valeur le patrimoine, les territoires, la culture et le sport de notre région. On met en avant les grandes villes, comme les petites. On se veut une chaîne positive qui montre des initiatives concrètes dans tous les coins de l’Occitanie.

Quels sont les rendez-vous à ne pas manquer sur la chaîne ?

Nous avons bien entendu notre JT quotidien, diffusé les midis (12 h, 13 h) et débuts de soirées (18 h, 19 h) durant lesquels toute l’information régionale est décryptée. Puis, tous les jours, entre 13 h 30 et 14 h, nous assurons une émission consacrée au sport, aussi bien professionnel qu’amateur. Tous les jours également, nous avons des émissions spécialisées sur le football, le rugby, le sport féminin, l’économie, les grands dossiers… Il y en a pour tous les goûts !

Aujourd’hui, c’est l’Aveyron qui est mis en lumière. Pourquoi ce choix ?

Car ce département mérite à être connu. Il ne faut pas s’arrêter aux idées reçues sur une terre éloignée de tout. Comme on a pu le voir durant l’émission, le département compte de nombreuses richesses économiques et culturelles. Et il fait bon vivre ici. Un véritable dynamisme se dégage des acteurs de ce territoire.

Comment regarder viàOccitanie ?

De nombreuses possibilités s’offrent à vous pour suivre les rendez-vous quotidiens et émissions de la chaîne viàOccitanie. Celle-ci est tout d’abord disponible sur toutes les box des opérateurs, en se rendant sur la chaîne 30.

Sur la toile, il est également possible de suivre viàOccitanie via son site internet et ceux des quotidiens de presse du groupe Dépêche : La Dépêche du Midi, Centre Presse, L’Indépendant et bien entendu Midi Libre en Aveyron.

 (SOURCE : CENTRE PRESSE)

x