Avec 200 millions d’heures de visionnage en seulement 19 jours, cette série Netflix que personne n’attendait éclipse

“Incroyable”, “Coup de cœur”, “chic série”, “dingueriez”, “j’aime trop”, “chef d’œuvre”… La nouvelle série Netflix venue de Colombie fait quasiment l’unanimité auprès des abonnés. Elle s’appelle Pálpito en version originale, The Marked Heart en version langue anglaise et En un battement en version française. Le titre se veut donc léger mais il ne faut pas s’y trop fier. Bon, en même temps, lorsque vous commencerez la série, vous serrez très rapidement mis au parfum : nous ne sommes pas dans une comédie romantique. Jugez plutôt avec le scénario proposé par Netflix : “La femme de Simon est assassinée, et son cœur prélevé pour être greffé à Camila, la femme d’un homme riche. Assoiffé de vengeance, Simon plonge dans l’univers terrifiant du trafic d’organes. Dans sa quête désespérée, le destin veut qu’il tombe amoureux de Camila, la femme dont la vie a été sauvée grâce au cœur de son épouse défunte. Quand arrive le jour où éclate la vérité.” Triste et brutal. Nous avons donc de l’amour, de la vengeance, du trafic de dons, des trahisons, des non-dits, soit tous les ingrédients qui peuvent permettre à une série de passionner les foules (le dons d’organes n’est pas une obligation mais il faut quelque chose d’illégal pour que la magie opère un peu mieux, un trafic de drogue par exemple comme dans Ozark ou des magouilles politiques comme dans Qui a tué Sara ?). Pendant 14 épisodes (de 38 à 51 minutes), le spectateur va suivre les aventures de Simon à la recherche de la vérité sur la disparition de sa femme trompettiste. Il ne sera que très rarement déçu (le spectateur). 

Related Article:  Cinq comédies à ne pas rater !

Michel Brown et Ana Lucía Domínguez Tobón, héros de la série Netflix En un battement.© Gustavo Cabrera/Netflix

Le public de Netflix semble être convaincu de la trame, du jeu des acteurs et de l’ambiance puisque En un battement cumule exactement 201,85 millions d’heures de visionnage en seulement 17 jours. La série colombienne a fait trois fois plus d’audience dans le monde il y a deux semaines, et encore deux fois d’audience plus la semaine dernière, que la saison 2 de La Chronique des Bridgerton, qui en est certes désormais à sa septième semaine de sortie contre trois seulement à En un battement. Il n’en reste pas moins que ces chiffres sont impressionnants et démontre la puissance de cette série. Tant et si bien que la saison 2 a été déjà actée pour 2023. L’acteur argentin Michel Brown et la comédienne colombienne Ana Lucía Domínguez Tobón, un peu plus connue que son compagnon à l’écran puisqu’elle a joué dans la telenovela Señora Acero (Femme d’acier) qui fut un grand succès sur le réseau Telemundo aux “États-Unis entre 2014 et 2019 (387 épisodes !), portent magnifiquement la série sur leurs épaules. Même l’excellente saison 4 d’Ozark, marquée par un final époustouflant, a du mal à tenir la dragée haute à En un battement

Un petit conseil tout de même avant de vous lancer dans En un battement sur Netflix : ne lâchez durant les 2 ou 3 premiers épisodes. C’est un peu long à se mettre en place mais ça vaut le coup. 

Related Article:  Creed 3 a déjà un gros avantage sur les deux premiers films
x