Avatar 2 : James Cameron et toute l’équipe du film à Londres pour la première du film

Treize ans après la sortie du premier volet, James Cameron a fait son retour à Londres ce mardi 6 décembre, avec ses extraterrestres bleus pour la première mondiale d’«Avatar : la voie de l’eau».

«Avatar : la voie de l’eau» a déferlé sur Leicester Square à Londres, ce mardi 6 décembre, pour sa première mondiale en présence du réalisateur James Cameron, du producteur Jon Landau et de l’ensemble du casting, tous réuni pour assurer le meilleur lancement possible à ce nouveau film de science-fiction qui doit battre suffisamment de records au box-office pour au moins récupérer son budget, de plus de 350 millions de dollars.

Zoe Saldaña, Sam Worthington, Sigourney Weaver et Stephen Lang étaient présents sur le tapis couleur aigue-marine, tout comme les nouveaux arrivants Na’vi Kate Winslet, Jack Champion, Jamie Flatters, Bailey Bass et Trinity Bliss.

«Je travaille sur la production de cela depuis cinq ans, et je me rends compte que c’est fait … c’est un peu comme la méditation zen», a déclaré James Cameron, s’exprimant sur le tapis. S’adressant à The Hollywood Reporter plus tard, il a confié que pour atteindre le seuil de rentabilité, le film devrait probablement au moins  devenir «le septième ou le huitième» film le plus réussi de tous les temps.

«Ce qui est une barre assez décourageante à franchir, surtout maintenant, car le marché s’est contracté», a-t-il déclaré. Le succès de ce nouveau volet conditionne aussi la sortie des suivants. Si le stress est important, le réalisateur a confié à Variety se sentir «heureux» que le film ait pu voir le jour malgré la pandémie. «J’avais beaucoup de doutes lorsque la pandémie a frappé», a-t-il déclaré. «Nous avons été fermés pendant six mois. Nous ne savions pas s’il resterait des salles de cinéma pour sortir le film. Mais nous avons survécu à tout cela. Les salles sont à nouveau pleines. Tout est revenu. Nous sommes tous sold out pour les premières semaines. Alors oui, plutôt heureux !»

Nouvelle fable de science-fiction à tonalité écolo, Avatar 2 a été tournée comme le premier pour la 3D, avec une montagne d’images numériques, et affiche une durée de 3h12.

Le secret sur l’intrigue est jalousement gardé, mais le film doit permettre de découvrir une nouvelle tribu d’extraterrestres autochtones, vivant en milieu marin, et met en scène les survivants du premier opus, Jake Sully (Sam Worthington), Neytiri (Zoe Saldana) et leurs cinq enfants. Kate Winslet intègre le casting, un quart de siècle après «Titanic».

«Il ne s’agit pas que d’Avatar, mais du cinéma»

L’actrice rejoint la franchise en tant que Ronal, une cheffe du clan Metkayina basé sur l’eau. Elle a confié à variety que le réalisateur avait donné «toute sa confiance aux acteurs» pour entrer dans son scénario et donner vie à tout cela. «C’était juste ‘Montrez-moi’. Jouez. Essayez n’importe quoi. C’était tout simplement fantastique», s’est-elle enthousiasmée.

«James est un pionnier. Il pousse la technologie et nous pousse en tant qu’acteur», ajoute Sam Worthington, qui reprend son rôle de Jake Sully, qui, avec sa femme Neytiri (Zoe Saldaña) doit protéger sa famille d’une menace. «Jake est toujours un guerrier téméraire. Maintenant, il a des enfants, donc il a une grande responsabilité parce que tout le film concerne la famille et la protection de ce que vous aimez».

Sur scène, avant le lancement de la projection, James Cameron a salué la soirée comme n’étant «pas seulement à propos d’un nouveau film ‘Avatar’». «Il s’agit du cinéma lui-même. Pour vous voir tous ici, si beaux dans vos plus beaux atours, pour célébrer cette forme d’art que nous aimons tous tant sur grand écran – la façon dont elle était censée être vue».

Il a poursuivi : «Je suis tellement reconnaissant que nous soyons tous ici pour faire cela, et que le cinéma soit de retour, aussi dynamique et puissant qu’il ne l’a jamais été. Alors allons-y, amusons-nous, enfilons nos lunettes 3D et retournons à Pandora, ensemble !».

Avatar 2 fera-t-il encore mieux que le premier et ses 2,92 milliards de dollars de recettes à ce jour ? Les premières critiques évoquent en tout cas déjà «un chef d’œuvre».