Au Ciné de Pont-Audemer, tous les films à 5 euros pendant trois jours

Mélanie Fortin
Mélanie Fortin, assistante de direction au Ciné de Pont-Audemer.  ©S.F

Tous les films à 5 euros pendant trois jours. Dans 56 villes et 61 cinémas en Normandie. La première édition avait été lancée en 2021 pour relancer l’exploitation cinématographique perturbée par la crise sanitaire. Organisée par la Chambre Syndicale des Cinémas de Normandie, Normandie Images et la Région Normandie, la Fête des cinémas normands souffle sa deuxième bougie en 2022.

Pour booster la fréquentation dans les salles, les cinéphiles ont rendez-vous les vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 septembre 2022, pour profiter de tous les films à seulement 5 euros la séance. Le Ciné de Pont-Audemer fait partie des cinémas participant à l’événement.

« Après la période liée au Covid et les mesures imposées à l’exploitation cinématographique jusqu’en 2021 qui ont fragilisé le secteur, la reprise d’une activité « normale » des salles notamment au niveau de la fréquentation n’est pas acquise et ne va pas de soi », confiaient les organisateurs, le 12 septembre dernier, lors d’une conférence de presse, pour présenter cette Fête des cinémas normands.

La fréquentation des salles reste insuffisante pour assurer le maintien dans de bonnes conditions du réseau de salles en France.

Aux films à l’affiche s’ajoutent également quatre avant-premières à découvrir, également à 5 € la séance : Une femme de notre temps de Jean-Paul Civeryrac, Mon héroïne de Noémie Lefort, Tempête de Christian Duguay et Les Cadors de Julien Guetta. 

Ciné club jeune

En septembre, en parallèle de cette Fête des cinémas normands, le Ciné de Pont-Audemer met en avant le cinéma d’art et d’essai en projetant des films proposés par l’association Le Strapontin. Les jeudi 23, samedi 25 et lundi 27 septembre, le premier film de cette rentrée sera Leila et ses frères de Saeed Roustaee. Un drame iranien qui raconte l’histoire de Leila qui a dédié toute sa vie à ses parents et ses quatre frères. Frappée par une crise économique sans précédent, la famille croule sous les dettes et se déchire. Assistante de direction au Ciné, Mélanie Fortin informe que moyennant un abonnement de 5 euros, « celui-ci donne le droit à une réduction du prix de la séance à 5,70 € pour voir tous les films du Strapontin. Et exceptionnellement, la séance du 25 septembre sera à 5 €. »

Pour attirer le jeune public, le Ciné a également créé un Ciné club jeune. Le jeudi 22 septembre, à 18 h 30, sera projeté le film d’animation et de science-fiction Akira de Katsuhiro Ôtomo, sorti en 1991. L’histoire se déroule en juillet 1988, au Japon. Une mystérieuse explosion détruit la ville de Tokyo, déclenchant la Troisième Guerre mondiale. Trente ans plus tard, on apprend qu’un garçon à la force incroyable, Akira, est à l’origine de la destruction de la ville. À noter que le film sera suivi d’un débat.

Retransmissions de concerts

Parmi les autres rendez-vous programmés par le Ciné pour clôturer ce mois de septembre, notons la retransmission le vendredi 23 à 14 h et le dimanche 25 à 16 h 15, du concert du violoniste et chef d’orchestre André Rieu. Le samedi 24 septembre, à 18 h, en direct du Théâtre des Arts à Rouen, le Ciné diffuse l’opéra Rigoletto de Verdi interprété par l’Opéra de Rouen Normandie. Tandis que le jeudi 29 septembre, à 19 h 15, en direct de l’Opéra Bastille à Paris, le Ciné retransmet le spectacle « Les Capulet et les Montaigu » de Vincenzo Bellini.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L’Éveil de Pont-Audemer dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

x