Ateliers « sud écriture » : les auteurs de films éligibles aux candidatures

Les Ateliers sud écriture sont destinés aux auteurs de premier ou de deuxième long-métrage de fiction, originaires d’Afrique sub-saharienne, du Maghreb et du Moyen-Orient. Le Congo fait partie des pays éligibles et les cinéastes nationaux peuvent donc saisir cette opportunité. L’objectif de cette initiative est de soutenir les scénarios susceptibles d’être porteurs de films cinématographiques attractifs et qui ouvrent dans leur forme, leur thématique et leur univers des nouvelles perspectives. L’initiative vise aussi à soutenir l’émergence de cinéastes de talent originaires des pays du Sud.

Ces ateliers d’aide à la réécriture permettront à cinq candidats de travailler en profondeur sur leur script avec la participation active de tous les intervenants. Pour les organisateurs, ce programme de résidence est une opportunité à saisir dans la mesure où les résultats des éditions précédentes sont très encourageants car près de la moitié des scénarios ont vu le jour, plusieurs ont obtenu des bourses de développement et d’autres ont été primés.

« Grâce à nos Ateliers, les porteurs de projets découvrent l’importance de l’investissement à fournir en amont, c’est-à-dire sur le scénario. En outre, l’expérience acquise est un atout pour leur carrière de cinéaste. Enfin, le brassage des nationalités et des cultures est une source d’enrichissement permanent pour tous les participants. Nous nous efforçons d’offrir les meilleures conditions de séjour, ce qui contribue à créer une atmosphère à la fois studieuse et festive, des liens d’amitié se tissent entre les participants, les membres du comité pédagogique et les scénaristes formateurs », ont fait savoir les Ateliers sud écriture sur leur site.

Pour postuler, chaque candidat est appelé à envoyer par mail, à l’adresse [email protected], les documents éligibles, à savoir un scénario dialogué, une note d’intention, un synopsis et un curriculum vitae ou une biographie ; le tout en langue française, au plus tard le 31 octobre. A en croire les Ateliers sud écriture, les candidats retenus pour le programme participeront à deux sessions d’une semaine animées par un scénariste de renommée internationale, au premier semestre 2023. Entre les deux sessions, les auteurs disposent de dix semaines pour la réécriture.

Les Ateliers sud écriture sont soutenus par le Centre national du cinéma et de l’image animée, l’Organisation internationale de la francophonie, le Fonds pour la jeune création francophone et la fondation arts et culture by UIB.

x