Après six mois, Ronny Deila est la meilleure recrue du Standard

En attendant de voir de nouveaux visages au Standard cet hiver, l’heure est au bilan pour les recrues de l’été dernier, les premières de l’ère 777. Le constat est sans appel pour la plupart des huit joueurs arrivés en début de saison…


Article réservé aux abonnés

Temps de lecture: 6 min

Alors que la fin de mois de janvier approche, le mercato hivernal du Standard est bien moins animé que celui de l’été dernier. Logique puisque la dernière fenêtre du grand marché estival s’ouvrait sur un nouveau chapitre pour le club liégeois, forcé de marquer le coup et de rafraîchir un noyau marqué par les cicatrices du passé. Tout en gardant ses anciens, le Standard a recruté en masse avec huit nouveaux joueurs arrivés à Liège à la fin du mois d’août. Après six mois de compétition, force est de constater que la plupart de ces recrues n’ont pas (encore) apporté satisfaction.

Les satisfactions

Au rayon des satisfactions, des vraies, il est d’ailleurs difficile d’être véritablement lyrique. Avec quatre buts inscrits en treize matches (et un assist), dont un splendide contre Bruges, Philip Zinckernagel est, a priori, une belle réussite. Au-delà des chiffres, le Danois démontre presque chaque semaine que ses qualités balle au pied et de frappe sont réelles. Pourtant, un goût de trop peu reste en bouche le concernant : c’est justement ce talent reconnu, qui servirait certainement à l’Olympiacos en ce moment s’il n’y avait pas eu tant de malentendus avec l’ex-entraîneur Carlos Corberan, qui pousse le staff liégeois à en demander plus. Ses expulsions (Charleroi, Eupen) et ses suspensions ont quelque peu freiné un garçon qui, espérons-le pour le Standard, ne s’éparpillera pas avant la fin de la saison, puisque les chances qu’il reste à Liège à l’issue de son prêt restent minces.


Cet article est réservé aux abonnés

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée