Appui aux acteurs du secteur informel- Souleymane Diarrassouba lance la distribution d’équipements à 1. 000 entreprenants

Photo de famille avec les entreprenants

Dernère publication

Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba conduit, avec la GIZ, l’agence de coopération allemande, le Projet d’appui à la structuration des entreprenants (PASE).

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du projet dénommé PASE, le ministre Souleymane Diarrassouba a lancé, le mardi 22 novembre 2022 au siège de l’agence Côte d’Ivoire PME, à la Riviéra, la campagne nationale de remise d’équipements à des entreprenants, afin d’accroître leur productivité. Ce lancement, selon le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, s’inscrit dans la vision du gouvernement d’offrir un cadre institutionnel et légal aux acteurs de l’économie informelle, « en vue de formaliser leurs activités et leur permettre de migrer progressivement vers le secteur formel. « Cette cérémonie marque le lancement de la campagne de remises d’équipements à 1 000 acteurs du secteur informel, sélectionnés dans les communes d’Abidjan et de l’intérieur du pays, en vue de renforcer leurs capacités matérielles, techniques, managériales et in fine leur productivité. Ces équipements constitués de solutions de gestion digitale modulaire des fonctions essentielles des microentreprises, de tablettes, de machines à coudre, de kits de coiffure, et de mallettes d’électricité devraient pouvoir permettre aux bénéficiaires d’accroître leur productivité, de se formaliser progressivement et de créer plus de richesses et d’emplois », a situé Souleymane Diarrassouba.

Poursuivant, il a remercié l’ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire, SEM Ingo Herbert et la GIZ, partenaire technique du Projet d’appui à la structuration des entreprenants, d’un montant de 953 millions de FCFA. Marc Levesque, directeur du programme SI-JOB de la GIZ a encouragé les 1. 000 bénéficiaires d’équipements à persévérer dans le travail, à travers cette solution de productivité qui leur est offerte par le gouvernement ivoirien.

Initialement destiné à 10. 000 entreprenants, le PASE a permis, selon Salimou Bamba, directeur général de l’Agence Côte d’Ivoire PME, d’enrôler finalement 26. 000 jeunes entreprenants repartis sur l’ensemble du territoire national.


Olivier Dion