Amazon veut produire des films pour les salles de cinéma

Publié le 23 nov. 2022 à 20:07

Devenu l’un des plus gros concurrents des cinémas avec son offre de films en streaming, Amazon réfléchirait pourtant à investir les salles obscures. Selon des informations de Bloomberg révélées mercredi, le géant américain prévoit de dépenser plus d’un milliard de dollars par an pour produire des films qu’il sortira en salles via son studio de la Metro-Goldwyn-Mayer .

Selon des personnes travaillant sur ce projet, Amazon voudrait atteindre petit à petit le chiffre de 12 à 15 films produits chaque année pour les salles obscures. Un rythme similaire à celui d’acteurs historiques de cette industrie, comme la Paramount.

Un espoir pour les cinémas

Ce virage stratégique du géant américain est d’autant plus étonnant que les plateformes de streaming avaient pris l’habitude de snober les salles de cinéma avec leurs films originaux, ou de les projeter dans un temps limité. Amazon a toutefois été plus ouvert aux cinémas que son grand rival Netflix. Mais avec une centaine de films produits chaque année, ces derniers sont loin devant Amazon et ses quelques dizaines de créations originales annuelles.

« Le projet d’Amazon.com d’investir un milliard de dollars pour produire 12 à 15 films par an pour une sortie en salles est une preuve de confiance envers les cinémas », a estimé l’analyste de Bloomberg Intelligence Geetha Ranganathan dans une note. Cela pourrait « facilement augmenter les recettes de 15 % à 20 % étant donné qu’Universal et Warner ont des budgets à peu près similaires ».

Une véritable bouffée d’air pour l’industrie des salles de cinémas, dont la fréquentation a chuté d’un tiers aux Etats-Unis depuis la pandémie de Covid-19. La nouvelle a d’ailleurs fait grimper les actions des opérateurs de cinémas mercredi. Celle d’AMC Entertainment, la plus grande chaîne outre-Atlantique, a pris 9,2 % à Wall Street tandis que son rival Cinemark a progressé de 12 %.

La MGM au coeur du projet

Pour développer ce projet, Amazon compte s’appuyer sur le studio historique de la Metro-Goldwyn-Mayer (MGM), racheté il y a un an pour 8,5 milliards de dollars . Le géant de la vente en ligne pourrait ainsi exploiter les nombreuses franchises de ce studio presque centenaire, notamment James Bond, Rocky, Stargate ou encore La Panthère Rose.

Le rachat ne s’était pas fait sans remous. Mike De Luca et Pam Abdy, deux dirigeants emblématiques du studio, avaient ainsi annoncé leur départ quelques semaines après leur arrivée dans l’empire de Jeff Bezos. Selon Bloomberg, Amazon serait ainsi en pleine prospection à Hollywood pour trouver les producteurs et dirigeants de studios capables de mener à bien son projet.

Avec Agences

Comment réagir efficacement face aux changements ?

Incertitudes économiques, tensions politiques, réchauffement climatique, entreprises et industries en mutation… Le monde change. Comment décrypter les signaux faibles, anticiper et s’adapter au mieux ? La rédaction des « Echos », forte de ses 200 journalistes spécialisés, vous apporte chaque jour des outils de réflexion stratégiques pour comprendre notre environnement et faire face aux changements. A travers nos analyses, enquêtes, chroniques et éditos, nous accompagnons nos abonnés pour les aider à prendre les meilleures décisions.

Je découvre les offres

x