Amazon souhaite investir dans le cinéma

Selon des sources internes, Amazon désire atteindre, pas à pas, le chiffre de 12 à 15 films produits par an à destination des salles obscures. Pour réaliser ce projet, le géant de la vente en ligne a prévu d’investir plus de 1 milliard de dollars chaque année.

Nouvelle stratégie pour Amazon

Les temps sont pourtant durs pour Amazon qui est, à l’instar de Meta, touché par un ralentissement économique. Après avoir été la première entreprise à perdre 1 000 milliards de dollars de valeur boursière, le géant américain a démarré les licenciements économiques qui se poursuivront jusqu’en 2023. Néanmoins, rien ne semble faire peur à l’entreprise américaine qui aspire à se lancer dans la production de films pour les salles de cinéma.

D’après des sources qui prennent part au projet, Amazon prévoit déjà de sortir des films, en plus petit nombre, dès l’année prochaine. Si cela s’avère fructueux, le géant de la vente au détail augmentera, au fil du temps, la fréquence de la production des contenus à destination des salles obscures. L’objectif reste la sortie de 12 à 15 films par an.

Un virage plutôt surprenant pour Amazon qui est un des plus gros concurrents des cinémas avec son offre de films en streaming. Ce changement de stratégie est d’autant plus étonnant que les plateformes de streaming ont pris l’habitude de snober les salles obscures avec leurs films originaux, ou de les projeter dans un temps limité.

De nouvelles perspectives pour les salles de cinéma ?

Geetha Ranganathan analyste pour le média Bloomberg a déclaré que « le projet d’Amazon d’investir un milliard de dollars pour produire 12 à 15 films par an pour une sortie en salles est une preuve de confiance envers les cinémas ». Puis elle a ajouté « cela pourrait facilement augmenter les recettes de 15 % à 20 % étant donné qu’Universal et Warner ont des budgets à peu près similaires ». Une aubaine pour l’industrie des salles de cinéma, dont la fréquentation a chuté d’un tiers aux Etats-Unis depuis la pandémie de Covid-19.

Le projet d’investir dans le cinéma ne semble pas dater d’aujourd’hui. De fait, le rachat du célèbre studio de la Metro-Goldwyn-Mayer (MGM) en mars 2022 pour 8,5 milliards de dollars par Amazon semble aller dans ce sens. Le géant de la vente en ligne pourrait s’appuyer sur MGM Studios pour exploiter les nombreuses franchises déjà présentes telles que James Bond, Rocky, Stargate ou encore La Panthère Rose.

La perspective de dépenser plus de 1 milliard de dollars par an dans le cinéma ne paraît pas effrayer Amazon. En effet, selon le média en ligne Insider, pour la sortie de sa série phare Lord of the Rings: Rings of Power, le géant américain a dépensé environ 715 millions de dollars pour la produire, cela représente les trois-quarts de ce qu’Amazon dépenserait chaque année pour les salles obscures. Actuellement, d’après des sources internes, le géant de la vente au détail serait en pleine prospection à Hollywood afin de trouver les producteurs et dirigeants pour mener ce projet à terme.