Adecco et des acteurs de l’insertion ouvrent un CFA pour former des conseillers en insertion professionnelle en apprentissage

Elena Jeudy-Ballini / JGPmedia pour Localtis


Accompagné de son réseau spécialisé dans l’insertion par le travail temporaire des personnes éloignées de l’emploi, le groupe Adecco a lancé un centre de formation d’apprentis destiné à former des conseillers en insertion professionnelle.

Augmenter les opportunités de recrutement pour les personnes les plus éloignées du marché du travail : cet objectif, qui a amené les pouvoirs publics à davantage soutenir les intermédiaires de l’emploi ces dernières années, se traduit par une hausse des besoins en conseillers en insertion professionnelle. Selon Adecco Analytics, le nombre d’offres d’emploi pour ce métier a augmenté de 25% en un an. Pour pallier le manque, le géant de l’intérim, accompagné de plusieurs membres de son réseau spécialisé dans l’inclusion (Humando, ID’EES Intérim, Insérim, SATO) ainsi que de deux autres partenaires (la mission locale de Paris et APF France Handicap) se sont fédérés pour créer le CFA des métiers de l’inclusion.

Alors que l’intérim d’insertion s’est fortement développé sous l’effet du pacte d’ambition pour l’IAE (lire notre article du 23 septembre), la création de ce CFA permet à ce consortium, constitué d’une majorité d’acteurs spécialisés dans le travail temporaire, de pourvoir en partie ses propres postes par le biais de l’apprentissage. Assurée par l’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes), cette formation certifiante au titre professionnel de conseiller en insertion professionnelle dure 14 mois. Elle vise à préparer les futurs conseillers, qu’ils travaillent déjà à ce poste ou non, à la spécificité des publics accompagnés mais aussi aux freins à l’emploi que peuvent rencontrer les personnes. La première promotion a débuté lundi 26 septembre. D’autres modules et parcours de formation viendront renforcer l’offre du CFA d’ici 2025.

  • Adecco très proactif sur l’insertion professionnelle

Préparer des candidats éloignés de l’emploi à l’intérim : tel est l’objectif du partenariat, signé lundi 3 octobre à Nanterre, entre le groupe Adecco et l’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes), en présence du ministre du Travail. Les demandeurs trop peu qualifiés pour entrer en mission chez Adecco pourront notamment développer leurs compétences via les formations proposées par l’Afpa, pour ensuite postuler aux offres d’emploi proposées par Adecco. A travers cette convention, l’Afpa et le groupe Adecco portent aussi l’ambition d’accompagner les secteurs et les entreprises dans leur transformation en développant notamment les compétences dans la filière de l’hydrogène décarboné. Du côté du ministère, on salue une annonce qui va dans le sens du projet France Travail, visant à atteindre le plein emploi.

 

x