Accueil du premier cinéma d’affichage LED immersif à 360 degrés au monde

L’Université baptiste de Hong Kong (HKBU) a franchi une étape importante en annonçant une nouvelle expérience cinématographique pour l’avenir en créant récemment le Centre de recherche sur la visualisation.

Le Centre abrite la première LED immersive à 360 degrés au monde. afficher le cinéma et le cinéma iDome à 180 degrés. L’installation nouvellement créée fournira des plateformes innovantes pour le théâtre, la danse, la musique et le sport, transformant les médias en rencontres post-film que les gens pourront explorer et vivre.

Créer de nouvelles plateformes et possibilités.

Le Visualization Research Center est l’un des produits phares du projet de deux ans sur les technologies de l’art « Future Cinema Systems: Next-Generation Art Technologies », mené par HKBU en collaboration avec la City University of Hong Kong (CityU) et l’École Polytechnique. Fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse. Le projet pionnier a reçu un financement de 35,4 millions de dollars de Hong Kong du Programme de soutien à l’innovation et à la technologie de la Commission de l’innovation et de la technologie du gouvernement de la RAS de Hong Kong.

«Avec la nouvelle appréciation de la relation entre l’art et la technologie, il y a eu une demande mondiale pour de nouvelles formes d’expérience culturelle et de divertissement numérique. À une époque où les capacités techniques se développent rapidement, notre défi est de créer de nouvelles plateformes artistiques et de nouvelles opportunités créatives », explique le professeur Jeffrey Shaw, maître de conférences à la HKBU Academy of Visual Arts, qui dirige le projet.

Le cinéma à 360 degrés offre une expérience totalement immersive

En entrant dans le cinéma à 360 degrés de huit mètres de large et de quatre mètres de haut du Centre, composé de plus de 400 panneaux LED (26 millions de pixels LED), le public peut être complètement immergé dans un environnement tridimensionnel. Les téléspectateurs ne se contentent pas de regarder des films ou des photos panoramiques ; ils ont aussi le sentiment d’entrer dans un paysage virtuel spectaculaire, qu’il s’agisse d’une salle d’exposition dans un musée, de monuments historiques outre-mer, de sites patrimoniaux de premier plan ou encore d’un décor de jeux vidéo.

Cette expérience visuelle expansive est amplifiée par un système de son surround à 32,4 canaux qui renforce davantage ce sentiment total d’immersion.

utilisation de la haute résolution 3D stéréoscopique technologies, le cinéma permet aux téléspectateurs d’interagir de manière interactive avec le contenu visionné en élargissant l’attention sur leurs domaines d’intérêt. Ceci, à son tour, ajoute de nouvelles couches de compréhension et de sens aux matériaux qu’ils voient.

Évolution des interactions alimentées par l’IA avec le public

Le nouveau cinéma défie davantage la relation passive conventionnelle entre le public et l’écran. Lorsqu’ils regardent des films ou une représentation théâtrale, les gens s’assoient souvent sur leur chaise dans le noir. Avec Future Cinema Systems, l’interactivité jouera un rôle important.

« Nous développons des technologies qui amélioreront l’interactivité entre les individus et les groupes de personnes. Dans notre environnement cinématographique, jusqu’à 30 visiteurs peuvent interagir avec les images et entre eux », explique le professeur Shaw.

À l’aide de capteurs portables et d’appareils biométriques, cette nouvelle plateforme cinématographique peut, par exemple, suivre la position physique, le comportement, les gestes, l’expression faciale, la température corporelle et la fréquence cardiaque des téléspectateurs pour comprendre ce qu’ils regardent et comment ils se comportent par rapport aux autres téléspectateurs. et comment ils réagissent au contenu qui leur est présenté.

Un moteur narratif en co-évolution, comprenant l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique, permettra à la variété audiovisuelle de réagir et de répondre aux signaux sensoriels fournis par les participants.

applications illimitées

L’autre installation innovante du Visualization Research Center est le cinéma iDome, qui se compose d’un projecteur laser DLP, d’un écran hémisphérique vertical de quatre mètres de diamètre et d’un équipement audio surround.

Idéal pour les expositions de musée, l’iDome Cinema utilise un objectif fisheye pour projeter des photos et des vidéos sphériques qui peuvent être tournées de manière interactive. Les visiteurs peuvent presque littéralement marcher à l’intérieur de ses rendus à 360 degrés pour cette expérience interactive immersive. L’installation peut également être utilisée comme outil pédagogique pour visualiser des données scientifiques.

Avec la nouvelle installation en place, l’équipe du projet travaille à produire des résultats évolutifs qui peuvent être expérimentés par le grand public. Les produits du projet Future Cinema Systems seront d’abord déployés dans des installations sélectionnées à Hong Kong, telles que l’aéroport international de Hong Kong, le musée M+ et Tai Kwun.

« Nous développons le projet en relation particulière avec les contextes culturels de Hong Kong. Il donnera aux artistes et aux institutions locales l’occasion d’explorer le potentiel créatif de l’art et de la technologie de la prochaine génération », a déclaré le professeur Shaw. « Nous sommes sur le point de vivre quelque chose de vraiment transformationnel alors que le projet Future Cinema Systems ouvre la porte à de nouveaux horizons illimités dans les arts et les industries créatives. »