Accidents du travail – Qu’est-ce que les employeurs font de mal ?

En ce qui concerne la sécurité au travail, il y a eu une amélioration significative au cours des dernières décennies. Les employés bénéficient aujourd’hui d’un environnement de travail beaucoup plus sûr que les générations précédentes, en partie grâce aux progrès de la technologie et de l’innovation dans les industries et les secteurs, ainsi qu’à une préoccupation accrue pour la santé des employés en raison de réglementations plus strictes dans la région. De toute évidence, l’amélioration des performances et de la productivité sont les principales incitations pour les entreprises à offrir à leurs employés un lieu de travail sûr.

Cependant, malgré toutes les avancées et avancées, les accidents du travail sont encore fréquents dans de nombreux domaines professionnels. Parfois, les accidents sont causés par la négligence des employés, mais dans de nombreuses situations, les employeurs sont responsables de ces événements malheureux. Dans ce dernier cas, les employés ont droit à une indemnisation pour les dommages subis – vous pouvez en savoir plus à ce sujet sur https://www.howmuchcompensation.co.uk.

Heureusement, vous pouvez aussi apprendre de leurs erreurs. Examinons donc certaines des erreurs commises par les employeurs et ce qu’ils peuvent faire pour les corriger.

manque d’éducation

Il est crucial pour les entreprises de s’assurer que toutes les nouvelles recrues reçoivent une formation appropriée. Cela aidera les employés à acquérir une compréhension complète de leurs fonctions et responsabilités et à développer les bonnes compétences et aptitudes pour s’acquitter efficacement de leurs fonctions. Cependant, la formation peut également être assez coûteuse et chronophage, de sorte que de nombreuses entreprises sont tentées de précipiter le processus.

Le manque de formation adéquate expose les employés à une série de risques pour la santé et la sécurité et constitue une cause majeure d’accidents du travail. Lorsque les employeurs ne consacrent pas le temps et les ressources nécessaires à la formation de leurs employés, les situations suivantes peuvent se produire :

  • Les employés peuvent ne pas être en mesure de reconnaître les dangers potentiels
  • Les employés peuvent effectuer des activités dangereuses, par ex. B. Soulever des objets lourds de manière incorrecte ou s’appuyer sur des échelles
  • Les employés peuvent ne pas savoir comment agir en cas d’urgence
  • Les employés peuvent ne pas savoir comment utiliser les appareils en toute sécurité
  • Les employés peuvent ne pas être au courant des protocoles de sécurité
  • Utilisation incorrecte de Équipement de protection individuelle (EPI)

Tous les scénarios ci-dessus peuvent entraîner de graves accidents du travail. Cependant, ils peuvent également être évités si les entreprises assurent et mettent en œuvre des programmes de formation complets pour leurs employés au lieu de prendre des raccourcis.

Ignorer les quasi-accidents

Tous les accidents du travail n’entraînent pas des blessures, des dommages ou la mort. Parfois, les commis et les employés ont la chance de s’en tirer avec rien d’autre qu’une frayeur. Sans conséquences à signaler, de nombreuses entreprises ont tendance à balayer les quasi-accidents sous le tapis une fois la menace passée, ignorant que cela pourrait entraîner des conséquences plus graves plus tard.

Il n’y a aucune garantie qu’un événement similaire ne se reproduira pas. En fait, ignorer des décisions serrées et ne rien faire pour résoudre les problèmes qui ont conduit à l’accident augmente considérablement la probabilité que le scénario se répète à un moment donné dans le futur. Et la prochaine fois, les personnes impliquées pourraient ne pas être aussi chanceuses. Pour cette raison, les entreprises devraient utiliser les quasi-accidents pour améliorer leurs pratiques en matière de santé et de sécurité et réduire autant que possible les risques et les dangers sur le lieu de travail. Cela signifie que les quasi-accidents doivent toujours être signalés et l’établissement de politiques et de procédures claires à cet égard peut être très utile.

Négligence de l’entretien et des inspections

La plupart des entreprises s’appuient sur une variété de machines et d’équipements pour gérer leurs activités. Tant que ces machines fonctionnent de manière optimale, elles peuvent maintenir un haut niveau de productivité et assurer la rentabilité de l’entreprise. Si les machines tombent en panne pour une raison quelconque, cela entraînera une baisse de productivité et une perte de revenus. En conséquence, les entreprises retardent souvent les inspections et l’entretien des équipements pour s’assurer que cela Éviter les temps d’arrêt coûteux.

Ce faisant, cependant, ils augmentent le risque d’accidents du travail causés par un équipement défectueux, tout en augmentant la probabilité de réparations imprévues et beaucoup plus coûteuses à l’avenir. Les entrepreneurs doivent être conscients que tous les types d’équipements sont sujets à l’usure au fil du temps. Par conséquent, des inspections et un entretien réguliers sont nécessaires pour identifier rapidement les problèmes existants ou potentiels et les résoudre rapidement. Non seulement cela permet à l’équipement de fonctionner correctement plus longtemps, mais cela augmente également la sécurité du personnel utilisant l’équipement.

Équipement inadéquat

Parfois, ce n’est pas un équipement mal entretenu et cassé qui pose problème, mais des outils et un équipement qui fonctionnent correctement et qui sont mal utilisés. Pour économiser de l’argentLes organisations peuvent souvent réutiliser certains outils ou les remplacer par d’autres qui ne sont pas adaptés à la tâche. Par exemple, vous pouvez fournir aux employés des échelles au lieu d’échafaudages ou leur donner des lunettes de protection au lieu d’écrans faciaux.

Il va sans dire que l’utilisation des mauvais outils et équipements pour un travail spécifique rend difficile pour le travailleur de faire le travail efficacement tout en augmentant la probabilité d’accidents. Comme prévu, cela peut entraîner des dépenses plus élevées pour l’entreprise. La conclusion est simple : les entreprises ne doivent jamais improviser en ce qui concerne les outils ou les EPI qu’elles utilisent dans leurs locaux.

Aucun investissement dans la santé et la sécurité

Assurer la santé et la sécurité au travail n’est pas une tâche ponctuelle, mais un processus continu qui nécessite un engagement constant de temps, d’efforts et de ressources. Malheureusement, une fois qu’ils ont élaboré une stratégie de santé et de sécurité, la plupart des gestionnaires considèrent que le travail est fait et ne reviennent jamais pour le réviser.

La vérité est que les pratiques en matière de santé et de sécurité doivent être constamment mises à jour et améliorées pour répondre aux besoins en constante évolution des entreprises. Les entreprises doivent toujours rechercher de nouvelles solutions pour résoudre les problèmes de longue date et réduire autant que possible le risque d’accidents et de blessures liés au travail. Par conséquent, une approche proactive peut grandement contribuer à assurer la sécurité de tous.

Dernières pensées

Bien que la santé et la sécurité doivent être une priorité absolue pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité, des erreurs s’infiltrent souvent, entraînant diverses conséquences désagréables. Être conscient de ces erreurs peut aider les organisations à améliorer leurs pratiques en matière de santé et de sécurité et à prendre de meilleures décisions à l’avenir.