AbSolar invente une technologie de stockage d’énergie renouvelable et sans émission carbone

La transition vers les énergies renouvelables est une étape inévitable pour le monde afin de limiter au maximum les émissions carbone, principale cause du réchauffement climatique. Bien qu’elles constituent une meilleure alternative aux sources d’énergie conventionnelles telles que le gaz, le pétrole et le fioul, les énergies renouvelables présentent une limite sur le plan technique, notamment sur les questions de stockage d’énergie. Pour Hervé Lautrette, PDG d’AbSOLAR et spécialiste en géothermie, la solution du stockage se trouve juste sous nos pieds. Pour résoudre le problème, la startup AbSOLAR, basée à Bègles, a mis au point une technologie associant l’énergie solaire thermique et le Stockage d’Energie Inter-saisonnier Souterrain, ou SETIS. Le concept est dénommé Centrale Solaire sur Stockage d’Energie ou C2SES.

Le SETIS

Le sous-sol constitue un excellent outil pour faire du stockage de masse grâce à la capacité calorifique des roches. Avec un dispositif de stockage d’énergie souterrain, il est possible de conserver le surplus de chaleur accumulé durant la saison ensoleillée, et ce, pendant des mois. Ainsi, la chaleur excédentaire est collectée par des capteurs solaires puis envoyée sous terre. C’est le processus de Stockage d’Energie Inter-saisonnier Souterrain ou SETIS. Le dispositif de stockage d’énergie thermique souterrain d’AbSOLAR a été développé dans le cadre de la réalisation du STES ou Seasonal Thermal Energy Storage. Il suit également le principe du BTES ou Borehole Thermal Energy Storage qui correspond à des dispositifs utilisés pour capter la ressource géothermique sur champ de SGV ou Sondes Géothermiques Verticales.

Application en Gironde

Un prototype du C2SES a été installé à Cadaujac, en Gironde. Pour Hervé Lautrette, il s’agit d’une première en France. « On ne sait certes pas stocker l’électricité, mais la plus grosse partie de nos dépenses énergétiques, ce n’est pas l’électricité : c’est le thermique », a-t-il déclaré dans les colonnes de sudouest.fr. Selon les explications de Lautrette, le concept consiste à assembler deux énergies renouvelables qui sont le solaire, surabondant pendant l’été, et la géothermie qui offre intrinsèquement des capacités de stockage. Le système de stockage installé à Cadaujac est composé de plusieurs sondes géothermiques verticales qui sont enfouies dans le sous-sol. Lorsque les panneaux solaires captent la chaleur l’été, les calories produites sont envoyées dans le circuit, ce qui fait monter la température du sous-sol. Le dispositif aura besoin de deux ans pour être totalement chargé et pouvoir assurer les besoins des résidents en chauffage pour l’hiver suivant.

Principaux dispositifs constituant la technologie développée par ABSOLAR : C2SES (Centrale Solaire sur Stockage d’Energie Souterrain)
Principaux dispositifs constituant la technologie développée par AbSOLAR : C2SES (Centrale Solaire sur Stockage d’Energie Souterrain). Crédit image : AbSolar.

Une innovation entièrement renouvelable et sans émission carbone

« Certaines énergies renouvelables sont limitées techniquement dans leur développement par leur fonctionnement intermittent et fluctuant (solaire, éolien). Pour remédier à cette problématique énergétique, le stockage d’énergie constitue un réel enjeu dans le développement des énergies renouvelables. » explique l’entreprise sur son site officiel. « Cette technologie innovante produit une énergie continue, 100% renouvelable, décarbonée et locale. » Bien qu’il s’agisse d’un projet expérimental, cette technologie semble très prometteuse. Plus d’informations : ab-solar.fr

ab-solar.frsudouest.fr