À Saint-Jean-du-Doigt, l’Ice festival a investi le jardin public et la salle Kasino – Saint-Jean-du-Doigt



La 7e édition du festival ICE (Écritures contemporaines interdisciplinaires), placée sous la direction artistique de Patricia Allio, s’est déroulée du vendredi 16 au dimanche 18 septembre, au Sew à Morlaix le vendredi, et principalement à Saint-Jean-du-Doigt les autres jours.

Samedi, des ateliers Danse et chamanisme ont d’abord été organisés à la salle Kasino, tandis que Chloé Dugit-Gros installait sa sculpture Longue-vue, route de la Plage, œuvre qui restera en place pendant un mois.

Dimanche à la salle Kasino, Naëlle Dariya a présenté une performance « éminemment politique qui mêle chansons populaires, satire et poésie ».
Dimanche à la salle Kasino, Naëlle Dariya a présenté une performance « éminemment politique qui mêle chansons populaires, satire et poésie ».

En fin d’après-midi, dans le cadre de l’Autoportrait aux transmutations, Marcela Santander-Corvalàn a exécuté « Disparue », une danse au jardin public, puis Deen Atger a proposé « Traversées » à la salle Kasino avant un dîner avec Cuis’éthique au jardin public.

Dimanche, la fin de journée a été consacrée à un Autoportrait aux acteurs-actrices, à la salle Kasino, avec « Fais moi tourner », performance de Naëlle Dariya, et « Une vie d’acteur », théâtre d’Emilie Capliez, par Pierre Maillet, un dernier dîner avec Cuis’éthique clôturant la journée et le festival.

x