à quoi roule la flotte TCL ?

Des transports en commun verts, voilà l’objectif que s’est fixé le Sytral à Lyon. Mais fin 2022, à quoi roule la flotte TCL.

L’ensemble du réseau TCL se compose de plusieurs modes de transport : métro, tram, bus ou encore funiculaires. Concernant les bus, 1 000 sont en activité sur toute l’agglomération. Une flotte qui permet de desservir la ville de Lyon et ses alentours. Parmi cette dernière, 143 trolleybus (roule sur pneumatiques, comme l’autobus, mais il est propulsé par un moteur électrique), et 109 classiques.


D’ici 2026, près de 400 bus 100% BioGNV et électriques devraient circuler sur le réseau.


À noter que depuis 2020, le Sytral n’acquiert que des bus “propres”. D’ici 2026, près de 400 bus 100% BioGNV et électriques devraient circuler sur le réseau.

La flotte verte du Sytral

Il existe trois grandes catégories de bus sur le réseau TCL : les véhicules thermiques, les véhicules électriques et les véhicules fonctionnant au BioGNV. Les bus alimentés par du carburant classique demeurent majoritaires dans l’agglomération.

Néanmoins, d’autres solutions arrivent et se sont particulièrement développées en 2021. Parmi les bus électriques, la plupart sont alimentés par des lignes électrifiées (109). 34 trolleybus sont équipés de la technologie IMC qui leur permet de rouler sur 40% de leur trajet en toute autonomie sans ligne électrifiée. Les 13 derniers fonctionnent exclusivement sur batterie.

Le dernier mode d’alimentation, le carburant BioGNV, représente 56 véhicules. C’est un carburant “recyclé” à partir de déchets industriels. Ces nouveaux véhicules fabriqués par le constructeur MAN, n’émettent ni fumée, ni odeur, garantissant ainsi une réduction des émissions de particules et de la pollution sonore de 50% par rapport à un véhicule thermique.

Lire aussi : Chiffres du métro à Lyon : la ligne B arrêtée une fois tous les trois jours en moyenne