À Douarnenez, récup’et réemploi au cœur de la fête du « restachou » – Douarnenez



Économique et écologique, le cercle vertueux de la récup’compte de nombreux acteurs à Douarnenez et dans ses alentours. L’idée de mettre en lumière ces pratiques est née au sein d’un des groupes de citoyens formés par Douarnenez Communauté pour travailler sur les transitions écologiques. « L’un des groupes est dédié au réemploi, et ses membres ont voulu organiser une journée spéciale pour montrer aux habitants les initiatives locales qui existent », résume Carine Auguste, bénévole et administratrice à la MJC de Douarnenez.

C’est dans les murs de celle-ci que se tiendra, samedi prochain, la première fête du « restachou », avec comme acteur majeur Cap Solidarité, ressourcerie connue pour ses collectes d’objets réutilisables. L’association de Plozévet et son animateur Thibault Tanguy présenteront une passionnante exposition sur la route des matières : d’où viennent et où vont les textiles, les livres, les meubles…

Bricolage, cuisine, couture et jeux !

De 15 h à 18 h, on pourra construire des jeux en bois de récup‘ avec le collectif de Pouldergat Yeux de Société, réaliser des décorations créatives avec le Secours populaire de Douarnenez, ou encore fabriquer un kit pique-nique et goûter zéro plastique avec Ystopia. Cuisine et couture anti-gaspi, guirlandes en tissus de récup’, jeu autour du changement climatique sont aussi au programme, grâce notamment aux bénévoles de la MJC. « Nous nous ouvrons aussi aux initiatives individuelles, comme cette personne qui viendra présenter un séchoir à fruits et légumes », indique Juliette Henry, la responsable du pôle adultes-familles, saluant aussi l’implication des jeunes de la MJC qui animeront la fresque « De quoi rêvez-vous pour la planète ? ».

De 18 h à 19 h 30, suivra la projection d’un épisode de « Lost in the Swell » sur le Nomade des Mers, ce catamaran ambassadeur des low-tech, avec ensuite une discussion et un pot convivial.

« Ce premier temps fort, samedi, doit être le début de quelque chose de durable dans la culture de l’économie circulaire et du réemploi. Nous avons en projet dans les mois qui viennent la création d’un “repair café” (littéralement café de réparation), un atelier consacré à la réparation d’objets et animé par des bénévoles », indique encore Carine Auguste. Elle espère que la fête du « restachou » permettra de nouer des contacts pour d’autres initiatives à Douarnenez.

Pratique

Samedi 26 novembre, de 15 h à 19 h 30, gratuit et ouvert à tous, dans les locaux de la MJC, 11 boulevard Camille-Réaud.

x