à découvrir le film “Engagé”

Le film “engagé” a obtenu en mai dernier le prix Littoral au Brest surf film festival. Chaque année, des centaines de dauphins s’échouent sur les plages de l’Atlantique, ces même plages où Jérôme a l’habitude de surfer. Lucie Francini a réalisé un film court retraçant l’engagement de Jérôme au côté de l’association Itsas Arima. A découvrir ci-dessous, le film dans son intégralité.

Tout savoir sur la Route du Rhum :
Route du Rhum 2022

L’histoire a commencé sur les plages du Pays basque. Jérôme Junqua, jardinier le jour et surfeur dès qu’il a possibilité de s’échapper de son quotidien rencontre la réalisatrice Lucie Francini. 

Il retrace auprès de Lucie son parcours, son engagement pour la protection des dauphins. Lors de l’hiver 2017, Jérôme s’est lancé dans un périple sportif extrême en courant le long du littoral Atlantique. Son défi est alors de recenser tout au long de sa course les dauphins échoués. Il transmet ses données (localisation des cadavres de cétacés et photos) au centre d’observation, coordinateur du réseau national d’échouage Pélagis basé à la Rochelle. 

A la demande de Jérôme, Lucie se lance dans la réalisation d’un film court dans lequel le surfeur raconte cet engagement et présente également  l’association basquo-landaise “Itsas Arima” qui signifie “l’âme de la mer” en basque.

Aujourd’hui, Itsas Arima réalise un suivi en mer des dauphins pour récolter des informations sur les populations existantes. 

C’est ce que raconte aussi le film “Engagé” qui tourne désormais dans de nombreux festival. Il a ainsi été primé lors du dernier Brest surf film festival et obtenu le prix du magazine Littoral- France 3 Bretagne: 

A découvrir, le film “Engagé”, réalisé par Lucie Francini: 



durée de la vidéo : 09min 45

Chaque année, des centaines de dauphins s’échouent sur les plages de l’Atlantique, ces même plages où Jérôme a l’habitude de surfer. On sait aujourd’hui que la plupart de ces dauphins meurent à cause des activités humaines. Pour Jérôme, surfeur dès qu’il peut quitter son travail de jardinier, on ne peut rester indifférent, il faut agir. D’abord seul puis avec l’association Itsas Arima, Jérôme nous parle de son engagement.



©Lucie Francini

Lucie Francini s’est spécialisée dans la réalisation de film subaquatique. Si la majorité de ses films sont des commandes institutionnelles, Lucie aime avoir la possibilité de se dégager du temps justement pour participer souvent bénévolement à la réalisation de film mettant en valeur l’action de différentes associations environnementales. 

Je fais de l’image pour procurer de l’émotion. C’est ça qui me guide et que je cherche dans mon travail.

Avec le film “Engagé”, Lucie Francini a pu participer à différents débats. “Ce qui me tient à coeur c’est que le film existe et qu’il soit projeté un maximum dans des salles de cinéma ou lors de festival comme on a pu le faire à Anglet, Brest ou encore en première partie de certaines projections de Lost in the Swell, dont la démarche est beaucoup plus connue”. 

“Engagé” est également à retrouver dans Littoral le magazine des gens de mer, samedi 26 novembre à 11h30. 

x