A Abbeville, Jenni et Nicolas peuvent entrer en contact avec les défunts

Jenni Garden et Nicolas Couppey sont installés comme autoentrepreneurs à Abbeville.
Jenni Garden et Nicolas Couppey sont installés comme autoentrepreneurs à Abbeville. (©Le Journal d’Abbeville)

Elle est médium énergéticienne. Lui est magnétiseur. C’est donc tout naturellement que Jenni Garden et Nicolas Couppey vivent ensemble de leur passion et profession. Installé à Abbeville (Somme), le couple propose ses services dans le milieu du spiritisme.

Seuls ou à deux, ils interviennent pour de la voyance, un soin reiki, de la radiesthésie, un contact avec un défunt ou encore pour nettoyer les lieux où sévit une entité, un esprit. Jenni et Nicolas ne sont pas des pâles copies du célèbre couple américain Warren qui a inspiré la série de films d’horreur Conjuring.

Les deux Abbevillois travaillent chacun de leur côté selon leurs compétences « et comme nous sommes complémentaires, il nous arrive de travailler ensemble pour une intervention particulière » précise le couple.

Parmi leurs activités, Jenni et Nicolas effectuent des nettoyages de lieux où sévissent des entités, des esprits. Un dégagement dans le jargon du spiritisme. Que l’on croit ou non aux phénomènes paranormaux, le couple évoque des situations auxquelles il a été confronté pour expliquer ses interventions.

“Nous sommes sollicités régulièrement par des parents dont les enfants voient des choses anormales”

Jenni et Nicolas

« Nous sommes sollicités régulièrement par des parents dont les enfants voient des choses anormales. Il arrive qu’un jeune enfant parle avec un ami imaginaire ou qu’il voit une personne décédée. Récemment, nous sommes intervenus dans une maison à Crécy-en-Ponthieu pour aider une famille. Leur enfant dormait mal la nuit et se comportait de manière agressive avec ses parents. Nous avons nettoyé les lieux. Après cela, les parents nous ont dit que leur enfant avait changé totalement de comportement. Il disait plus je t’aime et dormait beaucoup mieux. »

Autre expérience tout aussi surprenante : « un enfant disait à ses parents qu’il voyait une personne qui venait lui parler le soir. Il s’est avéré que c’était l’esprit d’un grand-parent que l’enfant n’avait pas connu. Dans ce cas précis, quand la maman a montré un album photos, l’enfant a immédiatement montré la photo du papy en disant que c’était lui qui venait le voir. Il faut savoir qu’un enfant peut percevoir des choses que les adultes ne voient pas. »

« J’entends les défunts en claire audience »

Jenni

Autre activité qui peut laisser perplexe les plus cartésiens : la possibilité d’entrer en contact avec un défunt. Une spécialité de Jenni Garden qui explique : « A la demande d’une personne qui n’arrive pas à faire son deuil, je peux entrer en contact avec le défunt en question. Il faut savoir que le plus souvent, c’est le défunt qui choisit son médium, celui qui va mieux le capter. »

Vidéos : en ce moment sur Actu

« Une fois en relation avec le défunt, il me transmet des signes ou un message pour le proche. Je ne les voie pas mais je les capte. J’entends les défunts en claire audience (faculté d’entendre des voix qui proviennent de l’au delà). J’arrive même à percevoir si c’est une voix grave ou aigue. Et quand je délivre le message au proche, c’est toujours très émouvant. »

Les vies antérieures

La médium abbevilloise tient à rassurer : « ces relations sont toujours dans la bienveillance avec des messages positifs. »

Jenni Garden arrive également à remonter dans les vies antérieures de personnes la sollicitant pour un problème particulier comme cette cliente : « Une femme avait des gros problèmes au niveau de la gorge mais aucun problème de santé. En remontant dans son histoire, J’ai vu que dans une vie antérieure, elle avait été guillotinée. J’ai alors coupé les liens qui unissaient cette étape charnière de sa vie et elle n’a plus eu mal à la gorge. »

Deux conférences le samedi 5 novembre

Après avoir participé au festival du bien-être à la Bouvaque en mai dernier, Jenni Garden et Nicolas Couppey prévoient d’organiser deux conférences le samedi 5 novembre à Abbeville. Le lieu reste à définir en fonction des réservations effectuées.
La première conférence à 10h portera sur l’éveil spirituel avec des questions/réponses des participants et un message des anges pour chacun. A 14h : conférence sur l’au-delà suivie de questions/réponses des participants. Le couple annonce également : message de vos défunts (prendre une photo du défunt) avec message garanti pour tous (défunt ou oracle).
Tarif : 15 € par personne et par conférence. Inscription uniquement sur réservation au 07 67 59 39 86. 25 € pour les deux conférences.

Si la plupart du temps, le couple est dans la bienveillance et le bien-être, il arrive qu’il soit confronté à des ondes négatives. « Il arrive qu’on se retrouve en présence de mauvaises entités dans le bas astral. Ce sont des esprits qui se nourrissent de l’énergie de peur qu’ils produisent en cherchant à posséder un corps. »

Un mal qu’a déjà combattu Nicolas. Une intervention qu’il n’est pas près d’oublier. « Une amie qui s’appelle Annabelle a été possédée. Elle était allongée et pas dans un état normal. Elle criait, sa force était décuplée et elle crachait sur une croix. Je suis allé la chercher dans le bas astral. Je la voyais dans une pièce noire avec un fossé entre nous et j’ai réussi à l’arracher à l’esprit qui l’avait possédé. »

« J’ai moi-même été possédé par un esprit »

Nicolas

Alors qu’il débutait dans le milieu du spiritisme, Nicolas Couppey a vécu une expérience dont il reste aujourd’hui encore marqué.

« C’était à mes débuts et je ne savais pas encore me protéger des esprits malveillants. Un jour, je me suis retrouvé avec des idées noires et le soir, j’avais la sensation de ne pas être moi. Je ne sentais plus mes jambes, je m’entendais parler et j’ai repris conscience après 5 minutes. J’ai même dû quitter mon appartement car je sentais que quelque chose n’allait pas. J’avais des envies de suicide alors qu’il n’y avait pas de raison. »

« J’ai vu un prêtre qui m’a donné des prières en m’expliquant que je m’étais écarté du chemin spirituel. J’ai continué de prier et après plus d’une semaine de mal-être, j’ai enfin réussi à m’endormir. J’ai alors senti quelqu’un se lever, sortir de mon corps. C’était lui qui prenait le contrôle de mon esprit. Puis, tout est rentré dans l’ordre. »

Tous deux proposent d’autres activités comme le message flamme jumelle, des soins énergétiques au tambour chamanique, la libération des blocages karmiques. Ils œuvrent également en utilisant des pendules, bols tibétains ou encore un bâton de pluie qui permet de charger/décharger les énergies. « On travaille aussi sur les addictions par l’hypnose ou le magnétisme » précise le couple.

Pour contacter Jenni Garden et Nicolas Couppey, téléphoner au 07 67 59 39 86.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Journal d’Abbeville dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.