10 meilleurs films d’action avec des acteurs d’Indiana Jones

Les classiques d’action-aventure pulpeux de la série Indiana Jones se classent parmi les films les plus emblématiques jamais réalisés. Le style old-school et les décors cinétiques des films d’Indiana Jones les ont rendus vraiment uniques et fascinants. Mais ce ne sont pas les seuls grands films d’action dans lesquels ces acteurs sont apparus.

Sean Connery a joué James Bond dans Goldfinger, Ke Huy Quan a joué Waymond Wang dans Everything Everywhere All at Once, et Harrison Ford a joué dans des films d’action bien-aimés allant de Star Wars à The Fugitive à Air Force One.

10/10 Air Force One (1997) – Avec Harrison Ford

Entre les performances d’Indiana Jones, Harrison Ford a joué dans Air Force One en tant que président américain fictif le plus dur à cuire de l’histoire du cinéma. Surnommé « Die Hard on the President’s plane », le film tourne autour du détournement d’Air Force One par des terroristes qui sont rapidement contrecarrés par le POTUS James Marshall, armé d’armes à feu.

Grâce aux performances typiquement captivantes de Ford, à la direction tendue de Wolfgang Petersen et à la cinématographie astucieuse de Michael Ballhaus, Air Force One est un chef-d’œuvre de film d’action. De plus, Gary Oldman a fait d’Egor Korshunov un méchant inoubliable.

9/10 Thor : Ragnarok (2017) – Avec Cate Blanchett

Un peu moins d’une décennie après avoir joué l’un des méchants les plus mémorables de la série Indiana Jones, Cate Blanchett a joué l’un des méchants les plus mémorables de l’univers cinématographique Marvel, une franchise souvent critiquée pour son « problème de méchant ».

Blanchett s’est beaucoup amusée à jouer Hela, la sœur maléfique perdue depuis longtemps du dieu du tonnerre, en tant que méchante à la Disney dans l’entrée loufoque et comique de Taika Waititi dans le MCU Thor: Ragnarok.

8/10 Hot Fuzz (2007) – Avec Jim Broadbent

Simon Pegg et Nick Frost ont retrouvé le réalisateur Edgar Wright pour Hot Fuzz, remplaçant les zombies par des meurtriers masqués dans une satire sur le genre bien usé du « copain flic ». Hot Fuzz transpose les frissons viscéraux «gun fu» d’un film de John Woo dans un village anglais endormi.

Un an avant d’incarner le patron d’Indy Dean Stanforth dans Kingdom of the Crystal Skull, Jim Broadbent a joué le méchant inspecteur Frank Butterman dans Hot Fuzz.

7/10 Le Fugitif (1993) – Avec Harrison Ford

The Fugitive d’Andrew Davis est l’une des rares adaptations télévisuelles à améliorer réellement la série originale. L’histoire d’un homme accusé à tort en fuite par la loi fonctionne sans doute mieux comme un thriller en trois actes que comme une émission de télévision épisodique.

Ford ancre ce thriller du chat et de la souris avec son tour en tant qu’homme ordinaire, le Dr Richard Kimble, face à Tommy Lee Jones, lauréat d’un Oscar, en tant que sous-maréchal américain Sam Gerard.

6/10 Le Seigneur des anneaux : Les deux tours (2002) – Avec John Rhys-Davies et Cate Blanchett

Peter Jackson a choisi deux acteurs d’Indiana Jones dans l’ensemble tentaculaire de sa trilogie révolutionnaire du Seigneur des Anneaux. John Rhys-Davies, mieux connu sous le nom de Sallah, joue le guerrier nain Gimli, tandis que Cate Blanchett, mieux connue sous le nom d’Irina Spalko, joue la reine elfique de Lothlórien, Galadriel.

Le chapitre du milieu de la trilogie, Les Deux Tours, est de loin son entrée la plus bourrée d’action. Il n’est pas chargé de mettre en place des fils d’intrigue comme le premier film ou de régler des problèmes comme le troisième, afin qu’il puisse se concentrer sur le spectacle. De plus, le deuxième film contient le plus grand décor d’action de la trilogie : la bataille du gouffre de Helm.

5/10 Hellboy (2004) – Avec John Hurt

Le grand et regretté John Hurt a joué un rôle de soutien mémorable en tant qu’universitaire excentrique et vieil ami d’Indy dans Kingdom of the Crystal Skull. Ce n’était pas la première incursion de Hurt dans le genre action-aventure à gros budget. Il a précédemment joué Trevor Bruttenholm aux côtés de Ron Perlman dans les films Hellboy de Guillermo del Toro. Surnommé « Broom », Trevor est un scientifique paranormal qui prend un jeune Hellboy orphelin sous son aile et l’élève comme son propre fils.

Conformément au style de narration caractéristique de del Toro, Hellboy parle d’un étranger qui veut juste appartenir. La tragédie de Hellboy est que, peu importe combien de fois il sauve l’humanité, ils le verront toujours comme un monstre.

4/10 Blade Runner (1982) – Avec Harrison Ford

Entre le premier et le deuxième film d’Indiana Jones, Ford a troqué son fedora contre un trench-coat avec le rôle de Rick Deckard dans le chef-d’œuvre de science-fiction de Ridley Scott, Blade Runner. Deckard est le «blade runner» titulaire chargé de traquer les androïdes qui se sont assimilés à la société humaine dans un Los Angeles futuriste dystopique.

Bien que Blade Runner ne soit pas aussi bourré d’action que les films d’Indiana Jones, il y a plus qu’assez de visuels époustouflants et de monologues stimulants entre les séquences d’action pour compenser cela.

3/10 Tout partout, tout à la fois (2022) – Avec Ke Huy Quan

Au cours des deux dernières années, l’ancien enfant acteur Ke Huy Quan a fait un grand retour. Des décennies après avoir fait irruption sur grand écran dans le rôle de l’acolyte d’Indiana Jones Short Round, Quan a joué aux côtés de Michelle Yeoh dans l’épopée multivers époustouflante des Daniels Tout partout, tout à la fois.

Avec Everything Everywhere All at Once, les Daniels ont réussi à avoir leur gâteau et à le manger aussi. C’est à la fois un drame familial intime et émouvant et un film d’action de science-fiction explosif et extrêmement divertissant.

2/10 Goldfinger (1964) – Avec Sean Connery

Depuis qu’Indiana Jones a été conçu comme la réponse du cinéma américain à la franchise James Bond, quand est venu le temps de choisir le père d’Indy, Steven Spielberg a choisi le 007 original, Sean Connery, pour jouer le rôle. Connery a joué Bond dans six films officiels (et un non officiel).

Presque tous les films Bond de Connery sont des classiques, mais le plus grand du groupe est Goldfinger de 1964, qui a perfectionné la formule de la série. Il a un méchant titulaire délicieusement décalé, une épreuve de force palpitante à Fort Knox et l’une des plus grandes poursuites en voiture jamais filmées.

1/10 Star Wars (1977) – Avec Harrison Ford

Indiana Jones n’est pas le seul rôle de héros d’action pulpeux que George Lucas a créé pour Harrison Ford. Quelques années avant de lancer Ford pour jouer son aventurier archéologue flingueur et bullwhip, Lucas a choisi l’acteur pour jouer le pirate de l’espace glacé Han Solo dans son épopée révolutionnaire de science-fiction Guerres des étoiles.

L’opéra spatial de Lucas parle vraiment de la bataille entre le bien et le mal – les Jedi contre les Sith ; les Rebelles contre l’Empire – mais Han, en marge de ces conflits, vole la vedette.

x